Groupe Scolaire Claude Monet

Mohammedia - Maroc

AEFE

AEFE

  • Une chorale virtuelle de 700 enfants chante l’espoir : des élèves du lycée Chateaubriand de Rome ont participé à ce projet de l’association Europa InCanto
    Partenariat
    07/04/2020

    Depuis le 5 avril 2020, l’on peut voir sur les réseaux sociaux une vidéo réalisée avec les contributions de 700 enfants chantant, chacun chez soi, l’air « Nessun dorma » de l’opéra Turandot de Puccini. C’est l’association Europa InCanto qui est à l’origine de ce projet porteur d’un message d’espoir et de solidarité. Plusieurs classes de l’école primaire du lycée Chateaubriand de Rome s’y sont associées.

    © Europa inCanto
    Fermer X

    Un chœur virtuel d'enfants en Italie pour chanter l'espoir et la solidarité : image fixe

    © Europa inCanto

    Vidéo de l'association Europa inCanto : un chœur virtuel d'enfants en Italie pour chanter l'espoir et la solidarité

    05/04/2020
    En pleine crise sanitaire du coronavirus, alors que les écoles sont fermées et les élèves confinés à domicile, l'association italienne Europa inCanto a lancé un projet de chœur virtuel autour du chant lyrique "Nessun dorma" de Puccini, auquel ont participé de nombreux élèves du lycée Chateaubriand de Rome : 700 bambini danno vita al più grande coro virtuale al mondo per donare un messaggio di speranza e solidarietà (700 enfants donnent vie au plus grand chœur virtuel du monde pour transmettre un message d'espoir et de solidarité).
    © Europa inCanto

    Sur YouTube, vidéo de l'association Europa InCanto : 700 bambini danno vita al più grande coro virtuale al mondo per donare un messaggio di speranza e solidarietà (700 enfants donnent vie au plus grand chœur virtuel du monde pour transmettre un message d'espoir et de solidarité). © Europa InCanto

    Nessun dorma! Nessun dorma! (Que personne ne dorme ! Que personne ne dorme !)

    Dilegua, o notte! Tramontate, stelle!  (Dissipe-toi, Ô nuit ! Dispersez-vous, étoiles !)
    Tramontate, stelle! All'alba vincerò! (Dispersez-vous, étoiles ! À l'aube je vaincrai !)
    Vincerò! Vincerò! (Je vaincrai ! Je vaincrai !)

    Ces paroles, extraites du chant lyrique « Nessun dorma » de Giacomo Puccini, évoquent l’espoir de se relever pour vaincre après une nuit d’épreuves… Se relever ensemble d’une crise sanitaire mondiale en l’occurrence...C’est cet air de l’opéra Turandot que l’association Europa InCanto a choisi pour son projet de chœur virtuel destiné à transmettre un message d’espoir et de solidarité.

    Les organisateurs du projet ont ainsi fait chanter, chacun chez soi (confinement oblige !), 700 enfants qui se sont enregistrés via une application. Ils ont ensuite collecté les différentes prestations et réalisé un montage. Le projet a abouti en 15 jours.

    Qui sont les choristes réunis dans cette vidéo ? Des élèves de différents établissements scolaires partenaires de cette association italienne qui œuvre pour « diffuser la culture musicale » et aider « éducateurs, enseignants et travailleurs sociaux à transmettre l'amour de la culture musicale et artistique comme un bien pour la personne et une valeur sociale » (extrait, traduit en français, des statuts de l’association).

    Le lycée Chateaubriand, lycée français situé à Rome, travaille depuis quelques années avec cette association pour « faire entrer l’opéra à l’école et faire aller l‘école à l’opéra ». Courant mars, les enseignants de plusieurs classes parties prenantes du projet « Opéra » ont pris contact avec les familles de leurs élèves afin de les inciter à participer en chantant ensemble l'espoir tout en restant à la maison. Et depuis chez eux, où ils sont confinés en raison de la crise sanitaire, de nombreux petits chanteurs lyriques ont relevé le défi. Bravissimo !

    07/04/2020
    Actualité
    Ne pas afficher la date de publication ou la date de mise à jour: 
    0
    Présentation avec chapitres: 
    0
    Présentation en liste de logos: 
    0


  • Message ministériel aux enseignants, personnels administratifs et personnels de direction des établissements d’enseignement français hors de France
    Communiqué
    02/04/2020

    Alors que la crise sanitaire du coronavirus-COVID-19 affecte le réseau des établissements d’enseignement français à l’étranger, Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, et Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères,
    adressent une message d’amitié à tous les enseignants et enseignantes, à tous les personnels administratifs et aux  équipes de direction de ce réseau, désigné comme « l’un des grands atouts » de la diplomatie française.

    Fermer X

    Crise sanitaire COVID-19 : visuel pour le message des trois ministres aux personnels

    Message aux enseignants, personnels administratifs et personnels de direction
    des établissements d’enseignement français hors de France
    Covid-19
     
     
    Madame, Monsieur,
     
    Le réseau des établissements d’enseignement français à l’étranger est l’un des grands atouts de notre diplomatie. Dans 139 pays, les 522 établissements qui le composent sont autant de lieux qui démultiplient la présence de la France sur la scène internationale et diffusent auprès de la jeunesse du monde notre langue et les valeurs humanistes auxquelles nous sommes profondément attachés et dont la transmission est au cœur de notre projet éducatif. C’est parce que nous avons confiance dans l’enseignement français à l’étranger que nous sommes mobilisés pour assurer son développement.
     
    Mais aujourd’hui, conséquence de la crise sanitaire mondiale, la quasi-totalité des établissements qui forment ce réseau a dû fermer ses portes, affrontant ainsi la plus grande crise de son histoire.
     
    Partout, et parfois depuis de longues semaines, vous faites face, aux côtés des agents des ambassades et consulats, à la crise que nous vivons, avec un grand professionnalisme, un engagement personnel et un sens aigu de votre mission auprès de vos 375 000 élèves. Grâce à vous, grâce aux moyens déployés par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse pour l’enseignement à distance, la continuité pédagogique a pu se mettre en place partout et très rapidement. Nous savons tous que cela ne peut remplacer le lien direct avec vos élèves dans une salle de classe mais vous avez su partout vous adapter, innover et les familles vous en sont reconnaissantes.
     
    Votre engagement est particulièrement important car nous avons un devoir à l’égard des élèves français et étrangers scolarisés dans les établissements d’enseignement français, et de leurs familles qui nous font confiance. Il est également essentiel pour permettre à tous les lycées et écoles de traverser la crise et d’être en mesure, aussitôt que cela sera possible, de reprendre au plus vite leur activité. Cette crise doit être l’occasion de démontrer la force, la réactivité de notre organisation et l’intérêt du fonctionnement solidaire des établissements autour de l’opérateur public, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) et les autres acteurs.
     
    Au moment où notre pays affronte, comme l’a dit le président de la République, la pire crise sanitaire qu’il ait connue depuis 100 ans, nous avons une pensée solidaire pour chacune et chacun d’entre vous et nous souhaitons adresser un message d’amitié à tous les enseignants et enseignantes, à tous les personnels administratifs et aux équipes de direction des établissements d’enseignement français à l’étranger. Nous tenons aussi à rendre hommage à la mobilisation exemplaire des équipes de l’AEFE qui travaillent avec vous, dans tous les établissements, quels que soient leurs statuts, pour soutenir vos efforts. Nous pensons également à tous les autres acteurs de l’enseignement français à l’étranger, tous affectés et tous mobilisés par cette crise sans précédent.
     
    Nous suivons avec la plus grande attention l’évolution de la situation, notamment sanitaire, dans vos pays de résidence et nous vous invitons à suivre scrupuleusement les consignes données par nos conseillers culturels, sous l’autorité de nos ambassadrices et de nos ambassadeurs. Les équipes consulaires, en lien avec l’AEFE, sont également à votre écoute.
     
    Depuis le début de cette crise mondiale, les personnels éducatifs des établissements français à l’étranger, quels que soient leurs statuts, participent pleinement de la mobilisation générale, au service de nos compatriotes et des familles étrangères. Nous savons pouvoir compter sur vous dans les mois difficiles qui sont devant nous. C’est ce qui nous permettra de conforter ensuite ce réseau exceptionnel auquel nous sommes très attachés et dont la France aura encore plus besoin à l’avenir. Nous voulons vous en remercier chaleureusement.
     
    Jean-Yves LE DRIAN, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères
    Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse
    Jean-Baptiste LEMOYNE, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères

    02/04/2020
    Actualité
    Ne pas afficher la date de publication ou la date de mise à jour: 
    0
    Présentation avec chapitres: 
    0
    Présentation en liste de logos: 
    0


  • Continuité pédagogique à distance… quand tout le réseau scolaire mondial se mobilise pour que l’école continue à la maison
    Pédagogie
    01/04/2020

    Alors que la crise sanitaire du coronavirus COVID-19 affecte l’ensemble du réseau scolaire mondial, avec la fermeture d’établissements durant plusieurs semaines, voire plusieurs mois dans certains pays, les équipes éducatives et les personnels s’engagent fortement pour permettre une continuité des enseignements et assurer un accompagnement des élèves et de leurs familles. Petit tour d’horizon de cette mobilisation pédagogique…

    © AEFE
    Fermer X

    Continuité pédagogique : visuel (format 875x480)

    © AEFE

    Visuel évoquant la force du réseau même en période de confinement à la maison... © AEFE

    Mosaïque constituée de photos diffusées sur les réseaux sociaux des établissements suivants :
    En haut, de gauche à droite : Lycée français de Pereira (Colombie) - Lycée français Louis-Pasteur de Lagos (Nigéria) - Lycée international de Londres Winston-Churchill (Royaume-Uni).
    En bas, de gauche à droite : Lycée français international de Tokyo (Japon) - École franco-américaine du Puget Sound de Seattle (États-Unis). © AEFE

    Mosaïque constituée de photos diffusées sur les réseaux sociaux des établissements suivants :
    En haut, de gauche à droite : Lycée français international de Rangoun Joseph-Kessel (Birmanie) - lycée français de La Nouvelle Orléans (États-Unis) - French American Academy de New Milford (États-Unis).
    En bas, de gauche à droite : Lycée français Jean-Mermoz de Dakar (Sénégal) - Lycée français de Taipei (Taiwan). © AEFE

    Mosaïque constituée de photos diffusées sur les réseaux sociaux des établissements suivants :
    En haut, de gauche à droite : Lycée français de Singapour - Lycée français Molière de Madrid (Espagne) - Lycée français Louis-Pasteur de Lagos (Nigéria).
    En bas, de gauche à droite :
    Lycée français Théodore-Monod d’Abu Dhabi (Émirats Arabes Unis) - lycée français Jules-Supervielle de Montevideo (Uruguay) - Lycée français de Castilla y León de Valladolid (Espagne). © AEFE

    Mosaïque constituée de photos diffusées sur les réseaux sociaux des établissements suivants :
    En haut, de gauche à droite : Lycée français de Taipei (Taiwan) - Lycée français de Bali, Louis-Antoine-de-Bougainville (Indonésie) - Lycée français Louis-Pasteur de Lagos (Nigéria).
    En bas, de gauche à droite : Lycée français Paul-Gauguin de Panama - Collège français bilingue de Londres (Royaume-Uni). © AEFE

    Mosaïque constituée de photos diffusées sur les réseaux sociaux des établissements suivants :
    En haut, de gauche à droite : Lycée français Jean-Mermoz de Dakar (Sénégal) - École bilingue de La Nouvelle-Orléans (États-Unis) - Lycée français Louis-Charles-Damais de Jakarta (Indonésie).
    En bas, de gauche à droite : Lycée français international de Tokyo (Japon) - Lycée Claudel d’Ottawa (Canada) - Lycée français de San Francisco (États-Unis). © AEFE

    Mosaïque constituée de photos diffusées sur les réseaux sociaux des établissements suivants :
    En haut, de gauche à droite : Lycée français de San Francisco (États-Unis) - Lycée français international Marguerite-Duras de Ho-Chi-Minh-Ville (Vietnam) - Lycée français Louis-Charles-Damais de Jakarta (Indonésie).
    En bas, de gauche à droite : International Concept for Education (ICE) de Dubaï (Émirats Arabes Unis) - Lycée français de Zurich (Suisse). © AEFE

    Un défi inédit qui suscite un fort engagement des personnels

    Les premières fermetures d’établissements sont intervenues dès la fin janvier 2020 en Chine et d’autres pays d’Asie, mi-mars dans la majeure partie des pays d’Europe, d’Amérique et du Moyen-Orient, fin mars dans la plupart des pays d’Afrique. Partout, des mesures de continuité pédagogique à distance ont été adoptées pour pallier cette fermeture physique des établissements.

    « Un enseignement à distance ne remplacera jamais la salle de classe et le contact direct avec les enseignants » a reconnu le directeur de l’AEFE dans son message du 13 mars 2020 mais il faut tout mettre en œuvre, a-t-il affirmé, « pour permettre, autant que faire se peut, à nos élèves de continuer de travailler. »

    Dès le 4 février, avec le soutien du CNED, trois plateformes pédagogiques ont été accessibles afin de faire bénéficier les élèves de primaire, du collège et du lycée d’une possibilité de travail en autonomie. Cependant, au- delà de cette ressource, il était bien sûr nécessaire d’organiser localement l’accompagnement des élèves par l’équipe enseignante de leur établissement, la poursuite des apprentissages et le maintien de la cohésion et de la sérénité de la communauté scolaire.

    La mobilisation a été au rendez-vous.

    En s'appuyant sur les premiers retours d'expériences, un protocole de continuité pédagogique a été produit par l'AEFE et adressé aux responsables des établissements. Ce vademecum a été complété par une revue des ressources pédagogiques numériques de partenaires de l’AEFE, panel de ressources qui a été nourri par le vaste mouvement d’ouverture et de partage de propositions éducatives et culturelles (la « Nation apprenante ») qui s’est dessiné en France dès la fermeture, le 16 mars, des établissements scolaires sur le territoire national.

    La revue des ressources pédagogiques numériques  à télécharger [MAJ 27-03-2020] (PDF 1 007 Ko)

    L’accessibilité de ces nombreuses ressources n’empêche pas le besoin de passeurs, de médiateurs, ainsi que de structuration et de planification des activités proposées à distance, en lien avec les programmes scolaires français et avec le soutien des équipes de formation et d’inspection du réseau de l’AEFE.

    L’école à la maison constitue un véritable défi pour les équipes pédagogiques, dans un esprit de coopération éducative avec les familles. Sa mise en place passe par la transmission de ressources à destination des communautés scolaires, qui va de pair avec une mobilisation de vecteurs de communication digitaux, notamment les classes virtuelles. Elle passe aussi par une volonté de maintenir et entretenir le lien social.

    Petit tour d’horizon d’initiatives…

    Transmission de cours, exercices et autres ressources pédagogiques : les enseignants investissent toutes les richesses du numérique…

    Sites Web, Espace numérique de travail (ENT), listes de discussion par mail, applications de partage de documents et de gestion des devoirs, inscriptions de groupes à des applications interactives, padlets et autres outils de création multimédia, vidéos, podcasts radio et tutoriels en ligne… les vecteurs et outils utilisés par les équipes éducatives sont variés.

    La veille technologique et pédagogique du groupe ERTZ

    Le groupe des enseignants ressources numériques (ERTZ) de la zone Europe centrale et orientale (ZECO) du réseau de l'AEFE réalise « une veille techno-pédagogique » afin de faire connaître des pratiques intéressantes et novatrices et d’aider à choisir en connaissance de cause telle ou telle technologie propice aux apprentissages.

    Consultez sa Lettre d’information spéciale « École à la maison », avec des liens actifs.

    Ci-dessous un aperçu en image : Aperçu d'une lettre d'information spéciale "École à la maison"

    Quelques exemples d’initiatives d’établissements consultables en ligne

    École française de Sarrebruck et Dilling (Allemagne)

    L’école à la maison : conseil aux familles

    Lycée Jean-Renoir de Munich (Allemagne)

    Lettre d’information périodique et bilingue « Ma classe à distance »

    Équipe de formateurs AEFE de la zone Amérique du Nord

    Deux infographies sur les spécificités de la continuité pédagogique à distance produites par l’équipe AEFE de la zone Amérique du Nord : Maternelle et Élémentaire

    Lycée français international Georges-Pompidou de Dubaï (Émirats Arabes Unis)

    Tutoriel vidéo pour aider les élèves à gérer leurs devoirs sur l’application Classroom

    Lycée Rochambeau – The French International School  à Washington – Bethesda (États-Unis)

    Protocoles d’E-learning de la maternelle, de l’élémentaire et du secondaire

    Lycée français international de Tokyo (Japon) :

    Un enseignant présente en vidéo une procédure d'enseignement à distance en mathématiques

    Lycée français de Marrakech/Cité scolaire Hugo-Renoir (Maroc)

    L'école à la maison, guide à destination des parents

    Lycée des Mascareignes (LDM) à Saint-Pierre (Maurice) :

    Site EPS de la zone Moyen-Orient

    Information sur les différentes types de continuités pédagogiques possibles en éducation physique et sportive (EPS) ainsi que des recommandations pour permettre une pratique physique individuelle et sécuritaire de nos élèves.

    Lycée français La Fontaine de Niamey (Niger) :

    Podcast d’une histoire lue pour les maternelles, mise en ligne sur Radio Laf

    BCIS Phuket à Chalong (Thaïlande) :

    Vidéo illustrant la mise en œuvre de la continuité pédagogique à travers des livrets interactifs mis à disposition des élèves

    Classes virtuelles

    Le lien direct et l’interaction : tels sont les atouts-maîtres des classes virtuelles qui peuvent se tenir via différents outils de visioconférence ou Webconférence.

    La situation de classe est alors en grande partie recréée et les liens sont maintenus. Les échanges directs avec l’enseignant se révèlent particulièrement précieux pour les apprentissages de notions nouvelles, pour aplanir les difficultés et accompagner les élèves.

    Bien sûr, les rendez-vous en visio s’organisent. Ils sont planifiés, réguliers et annoncés via différents canaux (ENT de l’établissement, mail, site, réseaux sociaux…) mais aussi adaptés aux différents besoins. Exemples…

    École française internationale de Canton (EFIC), en Chine :

    Vidéo florilège des échanges en classe virtuelle entre élèves et enseignants

    Un aperçu des classes virtuelles, pour tous niveaux et disciplines (sciences, langues, mathématiques, apprentissage de la lecture…), propices aux échanges et au suivi personnalisé dans un climat de confiance (Virtual classroom for all grades, all languages, to stay close – The French International School of Guangzhou).

    Lycée français Jean-Mermoz, à Dakar (Sénégal) :

    Un cours de mathématiques de terminale en visioconférence, avec utilisation d'un tableau blanc interactif (TBI)

    « Avec le TBI, on peut vraiment reproduire de manière assez identique ce qui pourrait se passer en classe. En plus des explications que je vais donner en direct aux élèves (les élèves peuvent me voir), je peux leur partager le document et écrire dessus en direct. » explique l’enseignant, professeur de mathématiques et de NSI (numérique et sciences informatiques). Il ajoute que la visioconférence est organisée par groupe, et non pas en classe entière, et qu’un travail rigoureux est demandé aux élèves en amont, afin qu'ils puissent poser des questions pendant la séance pour la rendre beaucoup plus efficace.

    Lycée français Louis-Charles-Damais de Jakarta (Indonésie) :

    Une histoire contée aux élèves de petite section de maternelle
    Aperçu sur Twitter d’une lecture d’album par une enseignante qui garde ainsi le lien avec ses très jeunes élèves : « Depuis sa classe grâce à la visioconférence, Christèle, enseignante en petite section de maternelle du Lycée français de Jakarta, raconte une jolie histoire à ses élèves restés à la maison. »

    Lycée français international de Tokyo (Japon) :

    • La maternelle en distanciel, une préparation minutieuse en amont

    Préparation minutieuse de visioconférences avec les enfants, suivant un planning quotidien transmis aux familles en français et en japonais ; réalisation de vidéos personnalisées, de vidéos d'accueil ainsi que de vidéos d'activités variées : motricité, expériences, mathématiques, lectures offertes, jeux pour renforcer l'acquisition du vocabulaire, activités manuelles, graphisme, écriture, lecture, sciences (plantations) et... un peu de magie ! ;-)

    • Un moment récréatif entre pairs pour garder le lien :

    Après avoir donné ses consignes pour le travail de la journée, l’enseignant de CM2 laisse à ses élèves « un moment à eux » où ils peuvent échanger et conserver ainsi des liens entre camarades de classe.

    De l’importance du lien social : quelques initiatives pour le maintenir

    Le partage d’expérience, la solidarité, la compréhension et la complicité entre les membres de la communauté scolaire sont des facteurs de réussite de l’enseignement à distance.
    Les promouvoir fait partie de l’action déployée par les établissements, notamment par le lancement de jeux-concours ou défis divers, et souvent via les réseaux sociaux, alors vecteurs de contenus à caractère ludique en partage.

    Appels à création

    À titre d’exemples…
    Lycée français de Shanghai (Chine) : concours « Je vis une expérience hors du commun… et je la fais partager » qui a permis de désigner quinze lauréats, récompensés pour leurs projets personnels (affiche, photo, BD, vidéo, poème, slam, chanson…).

    Lycée des Mascareignes (Maurice) : concours photo ouvert à tous les élèves et personnels de l’établissement sur le thème du « vivant » (animal ou végétal)… dans les jardins, potagers, jardinières en balcon ou plantes vertes de leurs résidences (opération compatible avec le mot d’ordre sanitaire « Restez chez vous ! »)

    Lycée français Charles-Lepierre de Lisbonne (Portugal) : « Dans ce contexte inhabituel, laissons s’exprimer tous nos élèves afin de leur permettre de témoigner de leurs quotidiens et expériences ! L’idée est d’échanger une vision positive, décalée, originale voire même humoristique en l'exprimant à travers une production artistique : poème, récit court, production artistique, photographique ou vidéo. »

    Défis mathématiques sur les réseaux sociaux…

    Les enseignants tirent également parti des réseaux sociaux, dont l’usage est souvent familier aux élèves et leurs parents. Ils le font en adaptant exercices et défis à la situation de confinement…

    Sur Facebook pour le lycée français Jean-Mermoz de Dakar (Sénégal) par exemple :

    Sur Twitter pour le lycée Claudel d’Ottawa (Canada) :

    Belle occasion d’apprendre à confectionner des mets pour fêter la sortie de crise… quand les élèves retrouveront le chemin de l’école !

    01/04/2020
    Actualité
    Ne pas afficher la date de publication ou la date de mise à jour: 
    0
    Présentation avec chapitres: 
    1
    Présentation en liste de logos: 
    0
    Format de la vignette pour une mise à la une: 
    Mise en Une moyenne


  • Coronavirus COVID-19 – point de situation
    Communiqué
    31/03/2020

    L’AEFE est mobilisée en lien avec le centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE). Elle est attentive à l’évolution de la situation.

    Fermer X

    Coronavirus : visuel article

    Coronavirus COVID-19 : recommandations et mesures sanitaires du gouvernement français

    La page  "Informations coronavirus" du site du gouvernement français, avec les mesures prises sur le territoire français

    La page "Coronavirus COVID-19 du ministère  des Solidarités et de la Santé, avec de nombreuses infographies et vidéos explicatives

    Site du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères

    N.B. : Les équipes du Centre de crise et de soutien du Quai d’Orsay actualisent en permanence les recommandations à l’attention des voyageurs.

    Les gestes barrières


    Informer les enfants sur l'épidémie sans les inquiéter : infographie "6 questions sur le coronavirus"

    Infographie à destination des enfants : 6 questions sur le coronavirus

    Point de situation au 7 avril 2020

    Compte tenu du caractère très évolutif de l’épidémie de COVID-19, l’AEFE a mis à jour ses recommandations au regard des mesures prises par le ministère des Solidarités et de la Santé (MSS) pour les personnes de retour de zone d’exposition.
    Cependant, il convient de toujours prendre l’attache des autorités sanitaires locales et d’appliquer leurs recommandations prioritairement.
     

    Les mesures suivantes sont appliquées :

    1. Le plan de continuité d'activité est activé pour les services centraux

    L’AEFE a activé son PCA (plan de continuité d’activité) depuis le 16 mars pour tous les personnels des services centraux à Paris et à Nantes. Les mesures de confinement sont respectées et les personnels assurent la continuité des services grâce aux moyens numériques. Nous mettons tout en œuvre pour répondre aux questions des personnels des établissements du réseau. Les délais de traitement peuvent être rallongés mais toutes les équipes sont mobilisées. Nous mettons à jour régulièrement les informations sur notre site afin de vous informer au mieux.

    La cellule de crise de l’Agence se réunit deux fois par semaine.

    Nous vous rappelons que tous les déplacements d’élèves ainsi que les voyages scolaires ont été suspendus.
    Les déplacements de personnels ont également été reportés jusqu’ à nouvel ordre.

    2. Assurer une continuité pédagogique quand les établissements sont temporairement fermés

    Il s'agit d'assurer la continuité des apprentissages pour les élèves qui restent à domicile par la mise en place d’un enseignement à distance par des outils de communication adaptés en fonction des cibles et des sujets abordés [site internet de l’établissement, Pronote, courriels, groupes sur les réseaux sociaux...] en respectant  les règles relatives à la  protection des données personnelles, au respect de la vie privée et au droit à l’image.

    Il est demandé à tout chef d’établissement (EGD et conventionnés) de signaler immédiatement au chef de poste, qui informera le Département, et à l’AEFE, tout cas de maladie. Les établissements partenaires, pour leur part, doivent informer de la même manière les chefs de poste.

    Point sur les fermetures des établissements français à l’étranger

    99% des établissements français à l'étranger du réseau AEFE sont fermés. Un protocole de continuité pédagogique a été adressé à tous les chefs d'établissement.

    Tableau à télécharger : la situation au 04/04/2020

    Coronavirus COVID-19 : point au 07/04/2020 sur les dates prévisionnelles de fermetures/réouvertures d'établissements scolaires du réseau AEFE
    07/04/2020
    Actualité
    Ne pas afficher la date de publication ou la date de mise à jour: 
    0
    Présentation avec chapitres: 
    1
    Présentation en liste de logos: 
    0


  • Semaine de la presse et des médias à la maison : écoutez les podcasts des JRI AEFE
    Médias
    23/03/2020

    Dans le contexte mondial exceptionnel lié au COVID-19, la Semaine de la presse et des médias dans l'école sur le thème « L’information sans frontières ? » s’adapte et devient la Semaine de la presse et des médias à la maison. Les circonstances inédites de la crise épidémique actuelle et la nécessité de confinement ont ainsi conduit l’AEFE à adapter le projet pédagogique mis en œuvre cette année, en collaboration avec six jeunes reporters internationaux (JRI AEFE). Élèves au sein des lycées français de Djibouti, Ho-Chi-Minh-Ville, Lima, Lisbonne, Montréal et Sydney, ils ont été sollicités pour réaliser des podcasts sur deux thématiques : la situation des médias et  la perception de la France dans le pays où ils vivent. Écoutez les résultats de leur travail d’enquête.

    Fermer X

    SPMM 2020 – visuel actu

    Pour accompagner l’éducation aux médias et à l’information (ÉMI), l’AEFE encourage les élèves des lycées français du monde à devenir de véritables jeunes reporters internationaux (JRI AEFE) pour mieux décrypter et produire de l'information.
     
    Dans le cadre de la Semaine de la presse et des médias dans l’école 2020 sur le thème « L’information sans frontières ? », six JRI AEFE représentant six établissements à travers la planète devaient se réunir à l’AEFE à Paris et constituer une véritable équipe de rédaction, allant à la rencontre de leurs aînés journalistes professionnels. La crise sanitaire et la nécessité de confinement de chacun ont empêché leur rassemblement mais tous restent actifs et connectés.
     
    Devenue la Semaine de la presse et des médias à la maison, les objectifs pédagogiques portés n’en restent pas moins les mêmes : aider les élèves à comprendre le système des médias, former leur jugement critique, développer leur goût pour l'actualité et se forger leur identité de citoyen.
    Les six JRI AEFE ont ainsi été sollicités pour réaliser une enquête sur les médias dans leur pays, en traitant deux thématiques : la situation des médias et  la perception de la France dans le pays où ils vivent.

    Écoutez les podcasts des JRI AEFE

    Notre JRI en Australie

    SPMM 2020 – « Quelle est la situation des médias dans le pays ? » : la réponse de Blanche, JRI au lycée Condorcet, Sydney

    SPMM 2020 – « Comment est perçue la France dans le pays ? » : la réponse de Blanche, JRI au lycée Condorcet, Sydney

    Notre JRI au Canada

    SPMM 2020 – « Quelle est la situation des médias dans le pays ? » : la réponse de Smila, JRI au collège Stanislas, Montréal

    SPMM 2020 – « Comment est perçue la France dans le pays ? » : la réponse de Smila, JRI au collège Stanislas, Montréal

    Notre JRI à Djibouti

    SPMM 2020 – « Quelle est la situation des médias dans le pays ? » et « Comment est perçue la France dans le pays ? » : les réponses d’Iman, JRI au Lycée français de Djibouti

    Notre JRI au Pérou

    SPMM 2020 – « Quelle est la situation des médias dans le pays ? » : la réponse de Stefano, JRI au Lycée franco-péruvien, Lima

    SPMM 2020 – « Comment est perçue la France dans le pays ? » : la réponse de Stefano, JRI au Lycée franco-péruvien, Lima

    Notre JRI au Portugal

    SPMM 2020 – « Quelle est la situation des médias dans le pays ? » : la réponse de Paul, JRI au lycée français Charles-Lepierre, Lisbonne

    SPMM 2020 – « Comment est perçue la France dans le pays ? » : la réponse de Paul, JRI au lycée français Charles-Lepierre, Lisbonne

    Notre JRI au Vietnam

    SPMM 2020 – « Quelle est la situation des médias dans le pays ? » et « Comment est perçue la France dans le pays ? » : les réponses de Solène-Ann, JRI au lycée français Marguerite-Duras, Ho-Chi-Minh-Ville

    23/03/2020
    Actualité
    Ne pas afficher la date de publication ou la date de mise à jour: 
    0
    Présentation avec chapitres: 
    1
    Présentation en liste de logos: 
    0


  • Mobilisation pour les droits des femmes : florilège d'actions menées dans les établissements de la zone Europe centrale et orientale
    Etablissement: 
    Lycée français de Düsseldorf


  • Message du directeur de l'AEFE aux communautés scolaires des lycées français du monde (13 mars 2020)
    Communiqué
    13/03/2020

    Alors que l'AEFE et les équipes des 522 établissements du réseau scolaire mondial sont mobilisées dans la gestion de la crise du coronavirus et de ses conséquences, Olivier Brochet, directeur de l'Agence, adresse un message vidéo aux communautés éducatives, aux élèves et à leurs parents.

    Fermer X

    Message du directeur (13 mars 2020) : image fixe

    Message du directeur de l'AEFE aux communautés scolaires des lycées français du monde (13 mars 2020)

    13/03/2020
    Alors que l'AEFE et les équipes des 522 établissements du réseau scolaire mondial sont mobilisées dans la gestion de la crise du coronavirus et de ses conséquences, Olivier Brochet, directeur de l'AEFE, adresse un message vidéo aux communautés éducatives, aux élèves et à leurs parents.
    © AEFE

    Le message du directeur de l'AEFE aux communautés scolaires du réseau (13 mars 2020). N.B. : pour avoir des sous-titres en anglais, sélectionner "sous-titres" dans le "Menu réglages" en haut à droite de la vidéo) / to get English subtitles, select "sous-titres" in the settings menu at the top right of the video. © AEFE

    Transcription du message

    Mesdames, Messieurs,
    Chers élèves,

    Depuis maintenant deux mois, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger est totalement mobilisée dans la gestion de la crise du coronavirus et de ses conséquences pour accompagner du mieux possible les 522 établissements du réseau.

    Depuis l’apparition de cette crise sanitaire inédite, l’action de l’Agence s’est concentrée autour de deux priorités :

    • La sécurité et la santé de nos élèves, des personnels et des familles tout d’abord, avec également le souci que les établissements d’enseignement français ne soient pas des foyers d’introduction ou de développement du virus dans les pays où ils sont installés ;
    • La mise en place ensuite d’un dispositif de continuité pédagogique pour les élèves touchés par la fermeture de leur établissement. À l’heure où je vous parle, 224 écoles et lycées ont été fermés provisoirement, pour certains en Asie malheureusement depuis deux mois.

    Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, nous a demandé de mettre en place des mesures, en liaison permanente avec le centre de crise et de soutien et avec la direction générale de la mondialisation du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, et avec les ambassadeurs. Ces mesures sont adaptées au changement du contexte et par nature évolutives.

    Les principales mesures ont été les suivantes :

    • Partout où cela a été nécessaire, les ambassadeurs ont décidé la fermeture des établissements en liaison avec nous, soit lorsque les autorités locales le demandaient dans le cadre de mesures générales pour tous les établissements scolaires du pays, soit lorsque une suspicion de cas ou un cas avéré (ils ont heureusement été très rares) parmi la communauté scolaire l’imposait. Notre principe a toujours été celui du risque zéro pour la communauté scolaire et nous continuerons de l’appliquer avec rigueur.
    • Ailleurs, lorsque l’établissement peut être maintenu en activité, nous avons demandé aux équipes de renforcer les mesures préventives qui doivent être suivies par toutes et tous avec la plus grande rigueur. Je les rappelle :

    Infographie sur les gestes barrières, gestes simple pour se protéger et protéger les autres

    • Nous avons demandé également à tous les établissements, en l’absence de règles édictées par les autorités locales, d’appliquer une règle de mise en quatorzaine pour les personnels ou les élèves venant de zones de circulation active du virus, suivant les règles édictées par le ministère de la Santé. Depuis aujourd’hui, ces règles valent pour tout élève ou tout personnel revenant de France métropolitaine, sans distinction de région.
    • Nous avons réduit progressivement la mobilité dans le réseau, d’abord en Asie et vers l’Asie puis progressivement dans d’autres régions. Aujourd’hui, toutes ces mobilités sont annulées : échanges et regroupements de jeunes, séminaires de formation des enseignants, missions d’inspection… Tous les événements majeurs qui devaient se tenir jusqu’en juin, auxquels nous sommes toutes et tous attachés et qui devaient prendre une dimension particulière dans le cadre de la célébration du 30e anniversaire de l’AEFE, ont été annulés : Orchestre des lycées français du monde, Ambassadeurs en herbe, Jeux internationaux de la jeunesse. Seul le rassemblement des boursiers Excellence-Major fin juin à Science Po est maintenu pour le moment. Un point s’agissant du dispositif ADN d’échanges de nos jeunes lycéens entre établissements du réseau. Tous les échanges qui ne sont pas encore réalisés sont suspendus. S’agissant des élèves qui sont déjà arrivés dans leur famille d’accueil, j’ai demandé aux proviseurs des lycées concernés de prendre contact avec les familles d’envoi et d’accueil pour vérifier si elles souhaitent poursuivre l’échange ou si elles souhaitent y mettre fin prématurément.

    Mais l’Agence, opérateur de l’État en charge du bon fonctionnement de l’ensemble du réseau, s’est aussi attachée immédiatement à mettre en place un dispositif de continuité pédagogique pour pallier la fermeture physique des établissements. Dès le 4 février, avec le soutien du CNED, nous avons construit avec les équipes de direction et les enseignants des lycées fermés en Asie les modules pédagogiques pour permettre, autant que faire se peut, à nos élèves de continuer de travailler.

    Ce dispositif fonctionne dans certains lycées depuis huit semaines et nous avons pu adresser la semaine passée à toutes les équipes de direction des 522 lycées un vademecum pour leur permettre de le mettre en place le plus rapidement possible si leur établissement venait à être fermé.

    Nous continuons de travailler en permanence à son amélioration et nous sommes à l’écoute de toutes les remarques et demandes qui sont faites par les représentants des parents et des personnels que nous tenons régulièrement informés de l'évolution des différentes situations et des mesures prises. Il faut en effet nous inscrire, malheureusement au vu de l’expérience, dans la durée.

    Je veux ici saluer le travail extraordinaire et la mobilisation de toutes les équipes pour relever ce défi dans des délais aussi brefs et les remercier chaleureusement : les enseignants, leurs équipes de direction, les enseignants formateurs de l’AEFE dont les missions ont été totalement réorientées vers le soutien à leurs collègues, les inspecteurs de l’Éducation nationale et leurs conseillers CPAIEN présents dans les seize zones de mutualisation, et l’ensemble du service pédagogique de l’Agence. Un grand merci également au CNED pour sa réactivité.

    Nous sommes conscients de la complexité de cette nouvelle situation pour les familles et nous faisons tout le possible pour en tenir compte. Les équipes pédagogiques des lycées dans lesquels vos enfants sont inscrits sont là pour vous accompagner dans la mise en place du dispositif, en vous expliquant aussi ce qui est souhaitable pour votre enfant dans le cadre d’un enseignement à distance qui ne remplacera jamais la salle de classe et le contact direct avec les enseignants.

    Je sais aussi l’impact de cette crise sur la situation économique des familles, qu’elles aient à faire face à des surcoûts liés à la garde des enfants, ou qu’elles soient touchées directement dans leurs revenus. Pour ce qui concerne les établissements en gestion directe de l’Agence, j’ai donné des consignes aux directeurs administratifs et financiers pour examiner avec attention et bienveillance les demandes qui seraient faites par des familles en difficulté. Nous devons maintenir les droits de scolarité car les équipes travaillent et car nous ne pouvons en aucune façon prendre le risque d’affaiblir votre lycée qui devra être en mesure de reprendre rapidement et durablement son activité aussitôt que possible. S’agissant des EGD, nous étudierons toutes les possibilités de report de paiement et d’échéanciers pour aider les familles. Les frais annexes comme les transports scolaires, la cantine ou les activités périscolaires seront quant à eux facturés au regard du service effectivement réalisé. 

    L’Agence est en contact avec les représentants des parents d’élèves et avec les comités de gestion pour examiner les besoins des familles et des établissements conventionnés et partenaires.

    Je voudrais enfin dire un mot à nos chers élèves.

    Vous êtes aujourd’hui, avec vos familles, avec vos enseignants, avec nous tous, plongés dans une situation inédite et qui peut-être vous inquiète, ce qui est bien compréhensible.  Avec vos parents, nous faisons et nous allons faire tout le possible pour vous accompagner, pour vous aider.

    Vous le savez, l’enseignement français auquel nous sommes attachés, et pour lequel l’engagement de nos autorités est total, ce n’est pas seulement un enseignement d’excellence. C’est aussi une éducation porteuse de valeurs fortes pour vous aider à devenir les citoyens éclairés dont le monde à venir à besoin, où que vous soyez. Parmi ces valeurs, il y a l’esprit critique pour discerner le vrai du faux dans une période de surinformation et parfois de désinformation ; il y a la solidarité entre tous et avec tous ;  et il y a le sens des responsabilités vis-à-vis de soi et vis-à-vis des autres. 

    Aujourd’hui, que vous soyez encore très jeune, inscrit en maternelle ou en élémentaire, au collège, ou bientôt presqu’adulte au lycée, je sais que vous allez faire la preuve, chacun à votre façon, de votre attachement  à ces valeurs. N’hésitez jamais cependant à vous confier à vos parents ou à vos enseignants sur les difficultés que vous rencontrez ou vos interrogations. Elles sont légitimes et nous tous sommes là pour vous.

    Mesdames, Messieurs,
    Chers élèves,

    Le président de la République a appelé hier soir chacune et chacun d’entre nous à la responsabilité et au civisme pour affronter cette crise inédite qui va nous mobiliser encore de longues semaines. Depuis plusieurs semaines, l’ensemble des administrations se préparent pour garantir la continuité du service public, sachant qu’elles seront-elles mêmes perturbées dans leur fonctionnement par les mesures sanitaires indispensables à la santé des agents que nous devons mettre en œuvre. C’est vrai aussi pour l’ensemble du réseau culturel et éducatif à l’étranger piloté par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

    L’Agence est aujourd’hui prête pour continuer d’accompagner l’ensemble du réseau dans les prochaines semaines. Certains de ses personnels devront cependant rester à domicile pour se protéger des risques de maladie. Une grande partie va passer en télétravail pour participer à l’effort de tous en France pour freiner la propagation de la maladie. Ceci nous amènera à réorganiser notre travail et à définir des priorités d’action, l’accompagnement du réseau étant au premier rang de celle-ci. Je vous remercie cependant de bien vouloir en tenir compte dans vos demandes qui ne pourront pas toutes bénéficier de la même rapidité de traitement qu’à l’ordinaire.

    Merci à toutes et à tous pour votre confiance et votre engagement.

    Olivier Brochet
    Directeur de l'AEFE

    Translation of the message in English

    Ladies and Gentlemen, 
    Dear Students,
     
    For the past two months, the Agency for French Education Overseas (AEFE) has been working tirelessly in managing both the Coronavirus Crisis and its consequences on the 522 schools in our network.

    Since the beginning of this unprecedented health crisis, the Agency has focused on two priorities :

    • First and foremost, the safety and health of our students, personnel, and their families. Our concern was that our schools not become vectors of introduction and dissemination of the virus in their host countries.
    •  Next, ensuring the continuation of teaching for students whose schools have been closed. At the time of speaking, 224 schools and high schools have been temporarily closed, some in Asia unfortunately for two months already.

    Jean-Yves Le Drian French Minister for European and Foreign Affairs has requested the set-up of a certain number of measures to be taken following the advice of the Crisis and Support Cell, the Globalisation Directorate of the Ministry, and French Ambassadors throughout the world. These measures are to be adaptable to circumstances and are by nature subject to change.

    The main measures are the following :

    • Wherever it has been deemed necessary, the ambassadors, with whom we have been in contact, have decided to close schools either at the request of local authorities as part of a nationwide measure applicable to all the schools, or due to suspected or confirmed cases (thankfully they have been very rare) in a school community. We have always had a zero-risk policy when it comes to our schools and we will continue to maintain this vigorously.
    • Elsewhere when a school has remained open, we have asked the teams to reinforce preventative measures which must be followed by all to the highest degree. As a reminder, here are some simple steps to protect yourself and others from the Coronavirus :
    Wash your hands regularly – Cough or sneeze into your elbow or a tissue – Use single-use tissues – Greet people without shaking hands or hugging and kissing.
    •  We have also asked all schools in the absence of guidance from local authorities to demand that staff or students coming from a region where the virus is active to self-isolate, as requested by the French Health Ministry. From today, these rules are valid for all students and personnel coming back from France, regardless of the region. 
    •  We have being reducing the movement of people within our global network, first with those travelling within Asia and to Asia, then progressively reducing the numbers of those travelling in other regions. As of today, all mobility has been cancelled : student exchange programmes and seminars, training courses for teachers, the missions of inspectors.. All major events which were planned for the month of June, and  which each one of us were looking forward to, events which would have had a unique dimension, in the context of the celebration for the thirtieth anniversary since the founding of the agency, have been cancelled : the concert of the orchestra of the French secondary schools in the world, budding ambassadors’ debates, the international youth games. Only the awards ceremony for  scholarships of excellence to be held in Sciences Po (Institute of Political Science) in the month of June is still timetabled for the moment. Let me make a point in reference to the ADN school exchange programme which involves secondary school students throughout the network, all of the former which have not yet taken place have been postponed. In relation to students who have already joined their host families, I have asked the headmasters of the schools taking part,  to contact the family of origin to check whether they want to continue with the exchange or prefer to end it ahead of time.

    Nonetheless, the Agency, the state’s operator in charge of the smooth running of the entire network, has from the outset been committed to  assuring continued pedagogical support and remote teaching in order to deal with the physical closure of schools. Since 4 February, with the support of the CNED (our national distance learning institute), we have set up teaching modules, in cooperation with the management teams and teachers of those schools which have been closed in Asia, in order to ensure, as much as possible, that our pupils have the opportunity to continue studying.

    These measures have been implemented in some schools  for eight weeks  now, and last week, we  sent all the leadership  teams of the 522  schools a vade mecum  to enable them to put it in place as quickly as possible if their school was to close.

    We continue to work continuously on its improvement, being attentive to all the comments and requests made.  As facts have sadly shown, it is a long-term strategy that we need to build.

    I wish to salute  the amazing work and involvement of all the professionals involved who met this challenge in such a short period of time, and thank them warmly: teachers, leadership teams, expatriate teacher-trainers  of the AEFE whose missions have been completely redirected towards supporting their colleagues, inspectors from the National Education and their  assistants (CPAIEN) all working in the 16 areas of the AEFE network, and the  entire pedagogical service of the AEFE. Many thanks  to the CNED as well  (National Distance Learning Center) for their responsiveness.
     
     We are aware of the complexity of this new situation for families and we are doing our utmost to take this into account. The pedagogical teams, of the high schools your children attend, are there to accompany you to implement the necessary measures and also to explain what is recommended for your child, in an e-learning context.  We are conscious of the fact that these measures will never replace a classroom environment and direct contact with teachers.
     
    I am also aware of the economic impact this crisis has on households, be it through the additional costs related to childcare or whether incomes are directly affected. With regard to schools in direct management of the Agency, I have given instructions to the administrative and financial directors to carefully and kindly examine all requests that would be made by any family facing financial difficulties. We must maintain tuition fees as teachers and school staff are still at work; in addition, we cannot in any way take the risk of weakening your school, as it will have to be able to resume its activity as quickly and durably as possible. As far as schools in direct management are concerned, we will study all possibilities of deferring payments to help families. Additional costs such as school transport, canteen or extra-curricular activities will be invoiced according to the service actually provided.

    The Agency is in contact with the parents ́representatives and the school management committees to closely examine the needs expressed by the families and the contracted and partner schools.

    Finally, I would like to say a word to our dear students.

    You are today, with your families, with your teachers, with all of us, immersed in an unprecedented situation which perhaps worries you and that is quite understandable. Together with your parents, we are doing and will do everything possible to help you cope with it.

    As you know, the French education system which we hold so dear, and to which the commitment of our authorities is total, is not only an education based on academic excellence. It is also an education that bears strong values to help you become the enlightened citizens that the world to come needs, wherever you are. Among these values are critical thinking skills to help you detect what is true and what is fake, in a period of over-information and sometimes misinformation; there is solidarity among all and with all; and there is a sense of responsibility towards oneself and towards others.

    Today, whether you are still very young, enrolled in kindergarten or primary school, middle school or soon, almost an adult ,in high school, I know that you will demonstrate, each in your own special way, your attachment to these values. However, never hesitate to confide in your parents or teachers about the difficulties you encounter or the questions that beset you. They are legitimate and be sure we are all here for you.
     
    Ladies and Gentlemen,
    Dear Students,

    Last night, the President of the French Republic called on each and every one of us to take responsibility and behave civic-mindedly to face this unprecedented crisis that we will have to deal with for many more weeks. For several weeks, all the administration services have been getting ready to ensure the continuation of the public service, knowing all too well that their functioning will be disrupted because of the public health measures, essential to the health of all personnel, that need to be set up. This is also true for the entire cultural and educational network abroad managed by the French Ministry for Europe and Foreign Affairs.

    The Agency for French Education Overseas (AEFE) is now ready to continue supporting the entire network in the coming weeks. Some of its personnel will, however, have to stay home to protect themselves from the risks of illness. A large part of the personnel will go into teleworking to participate in the collective effort in France to curb the spread of the disease. We will therefore have to reorganize our work and define our priorities, the support of the network being at the top of the list. Hence, I thank you for taking this into account when forwarding your requests, for they will not all be dealt with as quickly as usual.

    Thank you all for your trust and commitment.

    Olivier Brochet
    Director of AEFE

    …….……………….. ترجمة الرسالة باللغة العربية
    سيّداتي سادتي
    تلاميذنا الأعزاء،
     
    خلال الشهرين الماضيين، تمت تعبئة وكالة التعليم الفرنسي في الخارج بكامل موظفيها في إدارة أزمة الفيروسات التاجية كورونا وعواقبها لدعم 522 مؤسسة في الشبكة على أفضل وجه ممكن.
    منذ بداية هذه الأزمة الصحية غير المسبوقة، تركز عمل الوكالة على أولويتين:
     
    ـــــ سلامة وصحة تلاميذنا وموظفينا وأسرنا قبل كل شيء، مع الحرص الدائم أيضًا على ألا تكون المؤسسات التعليمية الفرنسية مراكز إدخال الفيروس أو تطويره في البلدان التي تتواجد فيها ؛
     
    ـــــ لاحقاً ، إنشاء جهاز لاستمرارية العمل التعليمي والتربوي  للتلاميذ المتأثرين بإغلاق المدارس. بينما أتوجه إليكم، تم خلال الشهرين الماضيين إقفال 224 مدرسة بصورة مؤقتة، بعضها تم إغلاقها للأسف في قارة آسيا منذ شهرين.
    لقد طلب منا جان إيف لو دريان، وزير أوروبا والشؤون الخارجية، وضع تدابير، في اتصال دائم مع مركز الأزمات والدعم ومع المديرية العامة للعولمة بالوزارة ومع السفراء. يتم تكييف هذه التدابير مع السياق المتغير وطبيعته التطورية.
     
     
    التدابير الرئيسيّة هي التالية :
    ـــــ حيثما تقتضي الضرورة،  قرر السفراء إغلاق المدارس بالتشاور معنا، وذلك إما تلبية لطلب السلطات المحلية في إطار التدابير العامة التي تشمل جميع المؤسسات التعليمية في البلد، أو عندما كانت هناك حالة مشتبه فيها أو حالة مثبتة (ولحسن الحظ هذا لم يحصل إلّا بصورة نادرة) داخل المجتمع المدرسي. كان مبدأنا دائمًا نسبة الخطر صفر على مجتمع المدرسة وسنستمر في تطبيق هذا المبدأ بصرامة.
     
    ـــــ في المناطق الأخرى في العالم، عندما يكون الحفاظ على متابعة نشاط المدرسة ممكنا، طلبنا من فرق العمل  تعزيز الإجراءات الوقائية التي يجب أن يتبعها الجميع بأكبر قدر من الصرامة.
     
    أذكّركم بها :
    كما طلبنا من جميع المدارس، في حالة عدم وجود قواعد تقررها السلطات المحلية، تطبيق قاعدة الحجر الصحي لمدة أسبوعين على الأفراد أو التلاميذ القادمين من مناطق التداول النشط للفيروس، وفقًا للقواعد التي تحددها وزارة الصحة الفرنسية. اعتبارًا من اليوم، تسري هذه القواعد على أي تلميذ أو موظف عائد من فرنسا، بغض النظر عن المنطقة.
     
    لقد خفّفنا تدريجياً من التنقل في شبكة الوكالة، أولاً في آسيا وإلى آسيا ثم تدريجياً في مناطق أخرى. اليوم، تم إلغاء كل التنقلات: تبادلات وتجمعات الشباب، وندوات تدريب المعلمين، ومهام التفتيش، وما إلى ذلك. تمّ إلغاء جميع الأحداث الرئيسية التي كانت ستعقد حتى شهر حزيران / يونيو، التي لها لدينا جميعا مكان مميّز والتي كانت ستتخذ بعدا خاصا كجزء من الاحتفال بالذكرى الثلاثين للوكالة AEFE: أوركسترا المدارس الثانوية الفرنسية حول العالم، السفراء الناشئين، الألعاب الدولية للشباب.
     
    في الوقت الحالي، يتم الحفاظ فقط على تجمع المتلقين للمنح الدراسية المتميزة في نهاية حزيران / يونيو في معهد العلوم السياسية Science Po .
    من ناحية أخرى وفيما يتعلق بجهاز تبادل ADN لطلابنا في المدارس الثانوية بين مدارس الشبكة، فقد تمّ إيقاف جميع التبادلات التي لم تبدأ بعد. أما بالنسبة للتلاميذ الذين وصلوا بالفعل إلى أسرهم المضيفة، فقد طلبت من مدراء المدارس الثانوية المعنية الاتصال بالعائلات المرسلة والمضيفة للتحقق مما إذا كانوا يرغبون في مواصلة التبادل أو إذا كانوا يفضّلون وضع حد له بشكل مسبق.
    لكن الوكالة، المكلفة من الدولة بضمان سير الشبكة بأكملها، شرعت أيضًا وعلى الفور في إنشاء جهاز لاستمرارية العمل التعليمي والتربوي للتعويض عن الإقفال المادي للمدارس. وذلك اعتبارًا من 4 شباط  /فبراير، وبدعم من مركز التعليم عن بعد CNED، وبمعية فرق الإدارة والمعلمين والمعلمات في المدارس الثانوية المغلقة في آسيا، قمنا بإنشاء الوحدات التعليمية للسماح، قدر الإمكان، لتلاميذنا بمواصلة العمل.
    وقد تم اعتماد هذا الجهاز في بعض المدارس منذ ثمانية أسابيع ولقد أرسلنا الأسبوع الفائت ما يسمى ب  vademecum أي دليلا إلى جميع فرق إدارة ال522 مدرسة لتمكينهم من وضعه قيد التنفيذ بأسرع وقت ممكن في حال إقفال مدرستهم.
     
    إننا نواصل العمل باستمرار لتحسين هذا الجهاز ونهتم بجميع التعليقات والطلبات المقدمة لأنّه علينا مواجهة هذه الظروف على المدى الطويل، كما علمتنا التجارب للأسف.
    أود هنا أن أحيي العمل الرائع وتعبئة جميع الفرق لمواجهة هذا التحدي في أقرب الآجال وأشكر بحرارة : الأساتذة، فرق الإدارة، الأساتذة المكونين في الوكالة الذين انعطفت مهمتهم  لدعم زملائهم، المفتشين ومستشاريهم الحاضرين في 16 منطقة والطاقم التربوي للوكالة. . كما أتوجه بجزيل الشكر لـــــل CNED لسرعة استجابته.
     
    نحن واعون بتعقد وضعية الأسر، وسنبذل قصارى جهدنا بأخذ هذا الوضع بعين الاعتبار. تقوم الفرق التربوية في المدارس التي سجل فيها أهلكم في مصاحبتكم في إرساء هذا الجهاز بشرح ما هو مستحسن لطفلكم في إطار التعلم عن بعد الذي لن يعوض أبداً قاعة الدرس والتواصل المباشر مع الأساتذة.
     
     
    أدرك أيضاً تأثير هذه الأزمة على الوضعية الاقتصادية للأسر التي عليها  مواجهة تكاليف إضافية في رعاية الأطفال أو تلك التي ستتأثر مداخيلها بشكل مباشر بسبب الأزمة. فيما يتعلق بالمدارس تحت الإدارة المباشرة للوكالة، فقد أعطيت تعليماتي للمدراء الإداريين والماليين لفحص حرص ومراع  لطلبات الأسر التي تمر بوضعية صعبة؛ علينا الحفاظ على الرسوم المدرسيّة لأن الفرق تواصل عملها  ولا نريد بأي حال من الأحوال إضعاف مدارسكم التي يجب أن تكون قادرة على استئناف نشاطها بسرعة  وبطريقة مستدامة في أقرب وقت ممكن. فيما يتعلق بالمدارس تحت الإدارة المباشرة، ندرس جميع إمكانيات إرجاء الأداء والآجال لمساعدة الأسر؛ التكاليف الإضافية كالنقل المدرسي والإطعام والأنشطة الموازية سيتم احتسابها وفق الخدمات المنجزة فعليا.
     
    إنّ الوكالة في تواصل مستمر مع ممثلي أهل التلاميذ ومع لجن التدبير لفحص حاجيات الأسر والمدارس المعتمدة والشريكة.
     
    وسأقول في الأخير كلمة لتلاميذنا الأعزاء:
    إنكم اليوم مع أسركم ومع أساتذتكم، ومعنا في وضعية لم نعهدها من قبل وقد تكون مصدر قلق لكم وهذا بالطبع مفهوم؛ مع أهلكم نعمل وسنعمل كل ما في وسعنا لمصاحبتكم ومساعدتكم.
    تعلمون أن التعليم الفرنسي الذي نتعلق به جميعا والذي هو محط التزام وإجماع سلطاتنا ، ليس تعليم الامتياز فحسب بل هو أيضا تربية على القيم الأكيدة التي ستساعدكم على أن تصبحوا مواطنين متنورين يحتاجهم عالم الغد؛ حيثما تواجدتم .
    من بين هذه القيم، روح النقد للتمييز بين الصواب والخطأ في مرحلة تتسم بفيض المعلومات وفي بعض الأحيان بالتضليل ؛ وكذلك التضامن بين الجميع ومع الجميع وأيضا روح المسؤولية اتجاه الذات واتجاه الآخرين.
     
    اليوم، سواء كنتم صغارا مسجلين في الحضانة، أو في الابتدائي، أو في الإعدادي وفي القريب يافعين في الثانوية، أعرف أنّكم ستثبتون كل على طريقته ، تعلقكم بهذه القيم. لا تترددوا في البوح لأهلكم ولأساتذتكم بالصعوبات التي تواجهونها وبالتساؤلات التي تراودكم، فهي مشروعة ونحن هنا من أجلكم.
     
    السيدات والسادة،
    التلاميذ الأعزاء ،
    دعا رئيس الجمهورية مساء البارحة كل واحد وكل واحدة منا للمسؤولية والسلوك الحضاري لمواجهة هذه الوضعية غير المعهودة التي سنعيشها لأسابيع طويلة. منذ عدة أسابيع، استعدت مجموعة من الإدارات لضمان استمرارية خدمات المصلحة العامة، مع العلم بأنه من الممكن أن يضطرب اشتغالها بفعل التدابير الصحية اللازمة التي يجب أن نطبقها لضمان صحة العاملين بها؛ وهو ما ينطبق على مجمل  الشبكة الثقافية والتربوية بالخارج التي تشرف عليها وزارة أوروبا والشؤون الخارجية.
     
    الوكالة مستعدة اليوم لمواصلة مصاحبة كامل الشبكة في الأسابيع القادمة سيلزم بعض الموظفين منازلهم وقاية من خطر الإصابة بالمرض، وسيقوم عدد كبير من العاملين بالشبكة بالعمل عن بعد إسهاما في الجهد الوطني لكبح انتشار المرض. وهذا سيدفع الوكالة إلى إعادة تنظيم عملها  وتحديد أولويات التحرك ومنها على الخصوص مصاحبة الشبكة.
    أشكركم و أنبهكم إلى أن بعض طلباتكم لن تحظى بالمعالجة السريعة كما جرت العادة في السابق.
    أشكركم جميعاً على حسن ثقتكم والتزامكم.

    أوليفييه بروشي
    مدير وكالة التعليم الفرنسي بالخارج
    Traducción del mensaje en español

    Señoras, señores, estimados alumnas y alumnos,
     
    La Agencia para la enseñanza francesa en el extranjero lleva ya dos meses totalmente movilizada en la gestión de la crisis del coronavirus y de sus consecuencias para acompañar lo mejor posible a los 522 establecimientos de la red.
    Desde la aparición de esta crisis sanitaria sin precedente, la acción de la Agencia se ha centrado en dos prioridades:
    Primero la seguridad y la salud de nuestros alumnas y alumnos, del personal y de las familias en primer lugar, procurando que los establecimientos franceses no sean focos de introducción o de desarrollo del virus en los países en los que están instalados ;
     
    La instalación en segundo lugar de un dispositivo que asegure la continuidad pedagógica para los alumnos afectados por el cierre de su establecimiento. En este momento preciso 224 establecimientos de primaria y secundaria han sido cerrados provisionalmente, algunos de los cuales, como en Asia, desde hace dos meses.
     
    Jean-Yves Le Drian, ministro de Europa y de Relaciones Exteriores, nos ha pedido que establezcamos medidas, en relación permanente con la célula de crisis y de apoyo, y con la dirección general de la mundialización del ministerio de Europa y de Relaciones Exteriores, así como con los embajadores. Dichas medidas están adaptadas al cambio de contexto, y por lo tanto son evolutivas.
     
    Las principales medidas son las siguientes:
    Siempre que haya sido necesario, los embajadores han decidido el cierre de los establecimientos tras consultarnos, sea porque las autoridades locales lo requerían en el marco de medidas generales para todos los centros educativos del país, sea cuando una sospecha o un caso demostrado (que afortunadamente han sido escasos) entre la comunidad escolar lo exigía.
     
    Nuestro principio siempre ha sido el del riesgo cero para la comunidad escolar y seguiremos aplicándolo rigurosamente.
    En otras partes, cuando el establecimiento puede mantenerse abierto, hemos pedido a los equipos directivos el refuerzo de las medidas preventivas que todas y todos deben seguir con el máximo rigor. Se las recuerdo:
     
    Coronavirus: existen gestos simples para protegerse y proteger a los demás

    • Lavarse regularmente las manos
    • Toser o estornudar en el brazo o en un pañuelo
    • Usar pañuelos de uso único
    • Saludar sin darse la mano ni abrazarse

     
    Hemos pedido también a todos los establecimientos, allí donde las autoridades locales no hayan dictado medidas, que apliquen une regla de confinamiento de 14 días para el personal o los alumnos procedentes de zonas de circulación activa del virus, según las reglas dictadas por el ministerio de Sanidad. A partir de hoy, estas reglas se extienden para todo alumno o personal que regrese de la Francia metropolitana, cualquiera que sea la región.
     
    Hemos reducido progresivamente la movilidad en la red, primero en Asia y hacia Asia, y progresivamente en otras regiones. Hoy en día, todos los desplazamientos han sido cancelados: intercambios y agrupaciones de jóvenes, seminarios de formación de profesores, inspecciones… Todos los actos mayores que se iban a organizar hasta el mes de junio, a los que todas y todos tenemos apego y que iban a tomar una dimensión particular en el marco de la celebración de los treinta años de la AEFE han sido cancelados: Orquestra de los liceos franceses del mundo, Ambassadeurs en herbe, Juegos internacionales de la juventud. Hasta el momento, solo se mantiene la reunión de los becarios Excellence-Major a finales de junio, en Sciences Po.  Un punto acerca del dispositivo ADN de intercambios de nuestros alumnos de seconde entre establecimientos de la red. Todos los intercambios que aún no se han realizado están cancelados. Si los alumnos ya están con sus familias de acogida, he pedido a los directores generales de dichos liceos que entren en contacto con las familias de origen y de destino para comprobar si desean seguir con el intercambio o si desean anticipar su final.
     
    Pero la Agencia, operador del Estado encargado de la buena marcha de toda la red, ha tenido a bien organizar inmediatamente un dispositivo de continuidad pedagógica para paliar el cierre de los establecimientos. Desde el 4 de febrero, con el apoyo del CNED (Centro nacional de educación a distancia), hemos elaborado, con la colaboración de los equipos directivos y de los profesores de los establecimientos cerrados de Asia, módulos pedagógicos que permiten, en la medida de lo posible, que nuestros alumnos sigan estudiando.
     
    Este dispositivo funciona en ciertos establecimientos desde hace ocho semanas, y hemos logrado enviar la semana pasada un vademecum a los 522 establecimientos para que los directores generales puedan instalar dicho dispositivo cuanto antes si el liceo cerrase.
     
    Seguimos trabajando continuamente para mejorarlo y estamos atentos a todas las reflexiones y solicitudes formuladas por los representantes de madres y padres de familia y del personal a los que mantenemos informados regularmente en cuanto a la evolución de las diferentes situaciones y medidas tomadas.  Y es que debemos proyectarnos, como desafortunadamente lo demuestran los hechos, en un periodo largo.
     
    Desearía ahora reconocer el extraordinario trabajo y la movilización de todos para superar este desafío en un plazo tan corto, y transmitirles mi agradecimiento: los profesores, sus equipos directivos, los profesores formadores de la AEFE cuyas misiones han sido totalmente orientadas hacia el apoyo a sus compañeros, los inspectores de primaria y sus consejeros presentes en las zonas mutualizadas, y el conjunto del servicio pedagógico de la Agencia. Un agradecimiento también al Cned por su reactividad.
     
    Somos conscientes de la complejidad de esta nueva situación para la familias, y hacemos canto es necesario para tenerlo en cuenta. Los equipos pedagógicos de los establecimientos en los que sus hijos cursan estudios están ahí para acompañarles en la instalación del dispositivo, explicándoles lo que está más adaptado a su hijo en el marco de una enseñanza a distancia que jamás se va a sustituir a una sala de clase y al contacto directo con los profesores.
     
    También me hago cargo del impacto de esta crisis sobre la situación económica de las familias, sea porque tengan que asumir  costos suplementarios de guardería, sea que se vean impactadas directamente en sus ingresos. En lo que se refiere a los establecimientos en gestión directa de la Agencia, he comunicado consignas a los directores administrativos y financieros para que examinen con atención y benevolencia las solicitudes de familias con dificultades. Debemos mantener las cuotas anuales porque los equipos pedagógicos están trabajando y porque no podemos arriesgarnos a debilitar su establecimiento que tendrá que recuperar su actividad rápida y efectivamente en cuanto sea posible.  Tratándose de los establecimientos en gestión directa, estudiaremos todas las posibilidades de aplazamiento de los pagos y planes de pago para ayudar a las familias. Los gastos suplementarios como el transporte escolar, el comedor o las actividades extra escolares serán facturados acorde con el servicio prestado. La Agencia está en contacto con las asociaciones de madres y padres de familia y con las juntas directivas para revisar las necesidades de las familias y de los establecimientos con convenio o socios.
     
    Quisiera por fin dirigirme a nuestros estimados alumnos.
    Ustedes están hoy sumidos, al igual que sus familias, sus profesores, todos nosotros, en una situación nueva que quizás les preocupe, lo que es natural. Con sus familias, estamos haciendo y seguiremos haciendo cuanto sea necesario para acompañarles y apoyarles.
     
    Ya lo saben, la enseñanza francesa que tanto valoramos, y para la que el compromiso de nuestras autoridades es total, no es solamente una enseñanza de excelencia. Es también una educación que transmite valores fuertes para ayudarles a convertirse en los ciudadanos alertas que necesita el mundo en el futuro, en cualquier lugar donde estén. Entre estos valores están el espíritu crítico para distinguir lo verdadero de lo falso en un periodo de exceso de información y a veces de desinformación; está la solidaridad entre todos y con todos; y está el sentido de la responsabilidad hacia uno mismo y hacia los demás.
     
    Hoy, sean ustedes aún muy jóvenes, matriculados en maternelle o en la primaria, la secundaria o en bachillerato, yo sé que van a demostrar, cada uno a su manera, su apego a estos valores. No duden nunca sin embargo en dialogar con sus padres o sus profesores acerca de las dificultades o interrogaciones que puedan surgir. Son legítimas y aquí estamos todos para ayudarles.
     
    Señoras, señores,
    Estimados alumnos,
     
    El presidente de la República ha apelado ayer a la responsabilidad  y al civismo de cada uno de nosotras y nosotros para afrontar esta crisis inédita que nos va a movilizar todavía largas semanas. Desde hace varias semanas, todas las administraciones se están preparando para garantizar la continuidad del servicio público, teniendo en cuenta que se verán perturbadas también en su funcionamiento, por las medidas sanitarias indispensables que debemos establecer para la salud de los agentes. Esto también es válido en toda la red cultural y educativa administrada por el ministerio de Europa y relaciones exteriores.

    La Agencia está hoy preparada para seguir acompañando a toda la red en las próximas semanas. Sin embargo algunos empleados tendrán que quedarse en casa para protegerse de riesgos de enfermedad. Gran parte de ellos se va a pasar al teletrabajo para participar al esfuerzo de todos en Francia y así frenar la propagación de la enfermedad. Esto nos obligará a reorganizar nuestro trabajo y definir prioridades de acciones, siendo el asesoramiento a la red la primera de todas. Les agradezco que lo tengan en cuenta  en sus solicitudes que no siempre podrán ser atendidas con la misma rapidez de tratamiento habitual.

    Gracias a todas y a todos por su confianza y su compromiso.

    Olivier Brochet
    Director de la AEFE

    13/03/2020
    Actualité
    Ne pas afficher la date de publication ou la date de mise à jour: 
    0
    Présentation avec chapitres: 
    1
    Présentation en liste de logos: 
    0


  • Appel à candidatures pour le recrutement de personnels résidents à pourvoir à la rentrée 2020
    Ressources humaines
    12/03/2020

    Pour connaître les postes sous contrat de résident sur lesquels il est encore possible de se porter candidat, veuillez consulter la rubrique « Recrutement des résidents / Appel à candidatures ».

    © AEFE
    Fermer X

    PICTO BREVE - Ressources Humaine

    © AEFE

    Rappel : les candidats doivent avoir au moins deux ans d'ancienneté en tant que titulaires de la fonction publique française.

    12/03/2020
    Brève
    Ne pas afficher la date de publication ou la date de mise à jour: 
    0
    Présentation avec chapitres: 
    0
    Présentation en liste de logos: 
    0


  • Inauguration de la première section sportive scolaire de football : un projet pédagogique ambitieux, en collaboration avec la Fédération costaricienne de football
    Etablissement: 
    Lycée franco-costaricien


  • Un site web flambant neuf à consulter
    Etablissement: 
    École Georges-Bizet


Vous ête ici: AEFE Actus. AEFE AEFE