Groupe Scolaire Claude Monet

Mohammedia - Maroc

AEFE

AEFE

  • Le ministre Jean-Yves Le Drian visite l'établissement qui mène un projet de fusion d'unités pour former le "Grand Lycée Pasteur"
    Etablissement: 
    Lycée Pasteur


  • Baccalauréat 2019 : excellents résultats pour les lycéens du réseau AEFE
    Examens
    17/07/2019

    97,2 % : c’est le taux de réussite des candidats au baccalauréat pour l’année 2018-2019 dans les lycées français du monde. Un excellent cru attesté par un autre chiffre : celui des mentions obtenues, qui s’élève à 76,7 %. L’obtention du précieux sésame est souvent l’occasion pour les établissements d’organiser de belles cérémonies célébrant le parcours scolaire des jeunes bacheliers et leur premier pas vers les études supérieures.

    Fermer X

    Baccalauréat 2019 : visuel actu

    Composition avec un diplôme du baccalauréat, une photo de la cérémonie du Lycée français Molière de Madrid, et une photo des médailles du baccalauréat de la Monnaie de Paris distribuées lors de la cérémonie du Lycée français international de Hong Kong.

    Belgique : au pied de l’Atomium, photo-souvenir de la promotion 2019 des bacheliers du lycée français Jean-Monnet de Bruxelles lors de la cérémonie de remise des diplômes. © Lycée français Jean-Monnet

    Burkina Faso : les élèves de terminale du lycée Saint-Exupéry de Ouagadougou attendent avec impatience l’affichage des résultats du baccalauréat. © Lycée Saint-Exupéry

    Canada : concentré d’émotions à l’affichage des résultats du baccalauréat 2019 pour les élèves du lycée Claudel d’Ottawa. © Lycée Claudel

    Chine : 100 % de réussite pour la promotion 2019 du Lycée français de Shanghai, « les Shangpions ». © Lycée français de Shanghai

    Colombie : salle comble lors de la cérémonie de remise des diplômes organisée au lycée français Louis-Pasteur de Bogota, réunissant, pour un moment solennel bacheliers, familles et équipes éducatives. © Lycée français Louis-Pasteur

    États-Unis : sur scène, la cérémonie de remise des diplômes de la promotion 2019 du Lycée français de San Francisco s’est clôturée par le traditionnel lancer de mortiers. © Lycée français de San Francisco

    Grèce : à la Résidence de France à Athènes, les bacheliers du lycée franco-hellénique Eugène-Delacroix ont reçu leurs notes des mains de l’ambassadeur de France. © Lycée franco-hellénique Eugène-Delacroix

    Italie : après un moment de stress, le soulagement et la joie gagnent les bacheliers du lycée Stendhal de Milan à l’affichage des résultats. © Lycée Stendhal

    Japon : pour la troisième année consécutive, les bacheliers du Lycée français international de Tokyo et leurs familles étaient conviés à la Résidence de France pour la soirée de remise des médailles du baccalauréat. © Lycée français international de Tokyo

    Liban : les bacheliers issus des 49 lycées français au Liban ont été reçus à la Résidence des pins par l’Ambassadeur de France au Liban. © Ambassade de France au Liban

    Madagascar : lancer du lamba, pièce de tissu emblématique du costume traditionnel malgache, à la fin de la cérémonie de remise des diplômes aux bacheliers du Lycée français de Tananarive. © Lycée français de Tananarive

    Mexique : représentation donnée par la chorale du Lycée franco-mexicain de Mexico lors de la cérémonie de remise des diplômes aux élèves de terminale et de classes préparatoires, « Génération 2019 ». © Lycée franco-mexicain

    Royaume-Uni : lancer de mortiers pour les bacheliers du lycée français Charles-de-Gaulle et du lycée international de Londres Winston-Churchill. © Ambassade de France au Royaume-Uni

    Tunisie : photo-souvenir pour les lycéens tout juste diplômés du baccalauréat au lycée Pierre-Mendès-France de Tunis. © Lycée Pierre-Mendès-France

    Les résultats pour la session 2019 du baccalauréat dans les lycées français du monde illustrent une nouvelle fois l’excellence du réseau pédagogique de l’AEFEE : 17 221 candidats sur 17 725 inscrits ont en effet reçu leur diplôme, soit un taux de réussite de 97,2 %.
    76,7 % des lauréats ont par ailleurs obtenu une mention, dont :

    • 26,7 % de mentions « très bien »,
    • 25,1 % de mentions « bien »,
    • 24,9 % de mentions « assez bien ».

    Quelques repères

    Parmi les candidats, 52 % ont la nationalité du pays d’accueil, 38 % sont français et 10 % sont d’une nationalité tierce.

    Répartition des inscrits par série

    Répartition des inscrits par série

    Les taux de réussite par zone géographique

    • Afrique : 95 % (61,5 % de mentions)
    • Amériques : 97,2 % (78,3 % de mentions)
    • Asie-Moyen-Orient : 98,4 % (80,8 % de mentions)
    • Europe : 98,5 % (82,1 % de mentions)
    • Maghreb-Océan indien : 96,2 % (75,2 % de mentions)

    Les taux de réussite par série

    • Série ES : 96,6 % (20,5 % de mentions très bien)
    • Série L : 98,5 % (25,8 % de mentions très bien)
    • Série S : 97,5 % (32,8 % de mentions très bien)
    • Série STMG : 95,5 % (10,6 % de mentions très bien)

    Un moment solennel célébré dans les établissements

    Ces excellents résultats sont une fierté pour les lycées français du monde qui ont souvent organisé de belles cérémonies de remise des diplômes. Ces moments conviviaux réunissent bacheliers, familles et équipes éducatives pour célébrer la réussite des élèves  et leur souhaiter le meilleur dans la poursuite de leurs études.
    Ce « rite de passage » témoigne également de l’attachement des élèves à leur établissement et aux liens d’amitié et de solidarité qui se sont tissés entre eux. Des liens forts qu’ils pourront utilement cultiver en tant qu’anciens élèves.

    17/07/2019
    Actualité
    Ne pas afficher la date de publication ou la date de mise à jour: 
    0
    Présentation avec chapitres: 
    0
    Présentation en liste de logos: 
    0


  • Consultez la brochure « Livret d'accueil du nouveau boursier Excellence-Major »
    Enseignement supérieur
    16/07/2019

    Le dispositif des bourses Excellence-Major permet de soutenir environ 800 étudiants de nationalité étrangère pendant cinq années d’études en France. Chaque année, environ 200 nouveaux boursiers intègrent ce programme. L'édition réactualisée pour l’année 2019 du livret d’accueil des lauréats de la bourse Excellence-Major est désormais disponible en libre téléchargement.

    Fermer X

    Picto brève livret d'accueil BEM

    Le service orientation et enseignement supérieur de l'AEFE accompagne chaque boursier dès son arrivée en France et tout au long de ses cinq années d’études.

    Véritable mémento à destination des élèves et de leur famille, le livret d’accueil recense tous les renseignements utiles et nécessaires aux nouveaux lauréats de la bourse Excellence-Major pour préparer leur arrivée en France.

    Sommaire de la brochure

    • Guide des formalités à accomplir par les futurs étudiants avant leur départ pour la France.
    • Les premiers pas en France : arrivée à l'aéroport, installation, réunion d'accueil et parrainage.
    • Fonctionnement du programme des bourses Excellence-Major : engagements du boursier Excellence-Major, les réseaux des boursiers, contacts, qui fait quoi entre l'AEFE et Campus France.

    À télécharger

    Livret d'accueil du nouveau boursier Excellence-Major
    16/07/2019
    Brève
    Ne pas afficher la date de publication ou la date de mise à jour: 
    0
    Présentation avec chapitres: 
    0
    Présentation en liste de logos: 
    0


  • Concours général 2019 : un remarquable palmarès pour les élèves des lycées français du monde
    Prix et concours
    15/07/2019

    Les prix de la 272e édition du concours général des lycées et des métiers ont été remis le 11 juillet 2019, en Sorbonne. 142 lauréats ont été distingués, dans une cinquantaine de disciplines enseignées dans les lycées généraux, technologiques et professionnels. Au palmarès national, huit prix et de nombreuses autres distinctions ont été décernés à des élèves du réseau AEFE. Retour sur un moment solennel très attendu.

    © Philippe Devernay, MENJ
    Fermer X

    Concours général 2019 : visuel prix

    © Philippe Devernay, MENJ

    Sur les marches du hall d'entrée du grand amphithéâtre de la Sorbonne, les huit élèves des lycées français du monde primés au concours général 2019 posent pour une photo-souvenir avec le directeur de l'AEFE, Olivier Brochet. © AEFE

    Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, a présidé la cérémonie de remise des prix du concours général, qui célèbre l'excellence des lycéens, le 11 juillet 2019 dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne. © Philippe Devernay, MENJ

    Les trois élèves primés en allemand, parmi lesquels deux lycéennes du réseau AEFE. À gauche : Clémence Présent (en noir) du Lycée français de Berlin, 3e prix. Au centre : Rebecca Hake (en tailleur bleu marine) du lycée français Victor-Hugo à Francfort, 2e prix. Remettante : Béatrice Angrand, présidente de l'Agence du service civique. © Philippe Devernay, MENJ

    Tous les élèves primés en arabe sont scolarisés dans des lycées français du monde. De gauche à droite : Inesse Jibre du lycée Descartes à Rabat (1er prix), Mariam Bensalah également du lycée Descartes à Rabat (2e prix), et Rania Jamaly du lycée français Léon-l'Africain à Casablanca (3e prix). Remettant : Olivier Brochet, directeur de l'AEFE. © Philippe Devernay, MENJ

    Les trois élèves primés en espagnol. À gauche (robe beige) : Ana Hadjes du lycée français Louis-Pasteur à Bogota, 1er prix. Remettante : Caroline Pascal, doyenne de l'Inspection générale de l’Éducation nationale. © Philippe Devernay, MENJ

    Les trois élèves primés en italien. Au centre (robe verte), Chiara Marcoccia du lycée Chateaubriand à Rome, 2e prix. Remettant : Michel Roth, chef cuisinier français, il est Meilleur ouvrier de France. © Philippe Devernay, MENJ

    Les trois élèves primés en management et sciences de gestion. À gauche, au micro : Mohamed Amine El Hajji de l'École Al Jabr à Casablanca, 3e prix. Remettant : Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse. © AEFE

    Sur la scène du grand amphithéâtre de la Sorbonne : les élèves du réseau primés au concours général 2019, accompagnés de parents, d'enseignants et de proviseurs. © AEFE

    En cet après-midi du 11 juillet 2019, l’instant était chargé d’émotions pour les 142 lauréats et leurs accompagnants sous la coupole du grand amphithéâtre, en Sorbonne. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, a présidé la cérémonie et remis plusieurs prix.
     
    Dans son discours d’ouverture, il a tenu à faire un parallèle entre ce lieu emblématique, dont la construction a nécessité « toutes les excellences, les savoirs de l’esprit et de la main » et le concours général des lycées et des métiers, « incarnation de la riche diversité des compétences ».
    « Excellence, mérite, humilité, courage sont les valeurs éternelles du concours général », a-t-il ensuite rappelé. Après avoir félicité les 142 lauréats primés, et plus largement les 16 495 candidats, « qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes », il a remercié les enseignants : «  ce sont aussi les professeurs qui sont récompensés pour leur travail et leur engagement ». Il a alors été le chef d’orchestre d’un moment suspendu, pendant lequel l’assistance, à l’unisson, a adressé un « merci » aux équipes éducatives, qui a été suivi d’applaudissements chaleureux.
     
    Aux côtés du ministre, de nombreuses personnalités, incarnant la diversité des excellences, sont montées sur scène pour remettre les prix aux élèves primés.
    Parmi les remettants, Olivier Brochet, directeur de l’AEFE, s’est dit fier et heureux pour les élèves du réseau, qui comptait, pour cette édition 2019, plus de 1 200 candidats au concours général des lycées (le concours général des métiers n’est pas proposé à l’étranger).
     
    À l’appel de Kareen Guiock, présentatrice du 12h45 sur la chaîne de télévision M6, les élèves ont tour à tour reçu leur prix et donné à découvrir leur personnalité. La journaliste n’a en effet pas manqué de souligner l’excellente qualité des textes de présentation des lauréats. À l’instar de Chiara, élève au lycée Chateaubriand à Rome et 2e prix en Italien, qui a écrit « j’ai bâti ma pensée dans l’entrelacement de différentes langues », ou d’Inesse, élève au lycée Descartes à Rabat et 1er prix en arabe, qui se définit comme étant « curieuse, inlassablement, ouverte d’esprit, viscéralement ». D’autres, comme Mohamed Amine, lycéen à l’École Al Jabr à Casablanca et 2e prix en management et sciences de gestion, ont porté fièrement les couleurs de leur filière : « en STMG, les élèves sont capables de faire de grandes choses, et j’espère en montrer encore plus à l’avenir ».

    L’édition 2019 en chiffres

    Cette année, 16 495 candidats se sont présentés, dont 1 715 au concours général des métiers et 14 780 au concours général des lycées, parmi lesquels 1 214 élèves à l’étranger dans 43 pays.
     
    Au total, 404 récompenses ont été décernées : 143 prix attribués à 142 lauréats (un candidat a en effet reçu deux prix), 136 accessits et 125 mentions.
    Dans les disciplines du concours général des lycées, 8 prix, 15 accessits et 22 mentions ont été décernés à des élèves représentants 23 établissements du réseau AEFE, issus de 15 pays : Allemagne, Autriche, Belgique, Cambodge, Canada, Colombie, États-Unis, Espagne, Italie, Liban, Luxembourg, Maroc, Mexique, Suisse, Tunisie.

    Les élèves des lycées français du monde au palmarès national

    Allemand

    2e prix : Rebecca Hake - Lycée français Victor-Hugo à Francfort (Allemagne)
    3e prix : Clémence Présent - Lycée français de Berlin (Allemagne)
    Mention : Charlotte Anke – Lycée français Vauban à Luxembourg (Luxembourg)
    Mention : Amélie Bach - Lycée français Jean-Renoir à Munich (Allemagne)
    Mention : Émilie Claussen - Lycée français Jean-Renoir à Munich (Allemagne)
    Mention : Lea Gajdusek - Lycée français de Vienne (Autriche)
    Mention : Delia Gincu - Lycée français de Vienne (Autriche)
    Mention : Ann Julie Sevray - Lycée français de Zurich à Dübendorf (Suisse)
    Mention : Émile Zelihic - Lycée français Jean-Renoir à Munich (Allemagne)

    Anglais

    3e accessit : Constance Byé - Lycée français Jean-Monnet à Bruxelles (Belgique)

    Arabe

    1er prix : Inesse Jibre - Lycée Descartes à Rabat (Maroc)
    2e prix : Mariam Bensalah - Lycée Descartes à Rabat (Maroc)
    3e prix : Rania Jamaly - Lycée français Léon-l'Africain à Casablanca (Maroc)
    1er accessit : Zakaria Chihab - École Al Jabr à Casablanca (Maroc)
    2e accessit : Basma Issadik - École Al Jabr à Casablanca (Maroc)
    3e accessit : Salma Falah - École Al Jabr à Casablanca (Maroc)
    4e accessit : Manal El Hariri - Lycée français Léon-l'Africain à Casablanca (Maroc)
    5e accessit : Ali Salloukh - Lycée Abdel-Kader à Beyrouth (Liban)
    Mention : Myriam Drira - Lycée Pierre-Mendès-France à Tunis (Tunisie)
    Mention : Hiba Khallouqi - Lycée André-Malraux – OSUI à Rabat (Maroc)
    Mention : Ibrahim Saade - Collège protestant français à Beyrouth (Liban)
    Mention : Essia Taj - Lycée Pierre-Mendès-France à Tunis (Tunisie)

    Chinois

    2e accessit : Zoé Kutulakos - Lycée français de Toronto (Canada)

    Composition française

    Mention : Ibtihal Mellouki - Lycée Descartes à Rabat (Maroc)

    Espagnol

    1er prix : Ana Hadjes - Lycée français Louis-Pasteur à Bogota (Colombie)
    1er accessit : Anna Gimenez - Lycée français Pierre-Deschamps à Alicante (Espagne)
    2e accessit : Nathalie Maroto Liñan - Lycée français de Madrid (Espagne)
    5e accessit : Ignacio Martinez Lopez-Moyano - Lycée français de Madrid (Espagne)
    Mention : Océane Jacquemin - Lycée français Louis-Pasteur à Bogota (Colombie)
    Mention : Valentina Moncada - Lycée français Louis-Pasteur à Bogota (Colombie)
    Mention : Juan Felipe Triana Medina - Lycée français Louis-Pasteur à Bogota (Colombie)

    Italien

    2e prix : Chiara Marcoccia - Lycée Chateaubriand à Rome (Italie)
    5e accessit : Maria Cristina Ermio - Lycée Chateaubriand à Rome (Italie)
    Mention : Laudomia Bini Smaghi - Lycée Chateaubriand à Rome (Italie)
    Mention : Piera Rocco di Torrepadula - Lycée Chateaubriand à Rome (Italie)

    Management et sciences de gestion

    2e prix : Mohamed Amine El Hajji - École Al Jabr à Casablanca (Maroc)
    2e accessit : Zayed Dami - École Al Jabr à Casablanca (Maroc)

    Mathématiques – série S

    Mention : Madison Shirazi - Lycée français de New York (États-Unis)

    Mathématiques – série ES, L

    Mention : Yasser El Fatihi - École Al Jabr à Casablanca (Maroc)
    Mention : Yasmeen Hamade - Collège Louise-Wegmann à Beyrouth (Liban)
    Mention : Zion Lee - Lycée français René-Descartes à Phnom Penh (Cambodge)

    Sciences et technologies industrielles et du développement durable

    2e accessit : Patrick Osornio Gleason - Section française du Lycée franco-mexicain à Mexico (Mexique)

    Thème latin

    2e accessit : Matthias Totschnig - Lycée français de Berlin (Allemagne)
    4e accessit : Elliott Mokski  - Lycée français de Berlin (Allemagne)

    Version latine

    Mention : Elliott Mokski  - Lycée français de Berlin (Allemagne)

    15/07/2019
    Actualité
    Ne pas afficher la date de publication ou la date de mise à jour: 
    0
    Présentation avec chapitres: 
    0
    Présentation en liste de logos: 
    0


  • Avant-première réussie : la zone Asie-Pacifique a expérimenté la dématérialisation de la correction des copies du diplôme national du brevet
    Examens
    10/07/2019

    En 2011, la zone Asie-Pacifique avait déjà été la zone pionnière pour la dématérialisation de la correction des copies du baccalauréat, avant une généralisation progressive du dispositif, jusqu’en 2016, sur l’ensemble du réseau. Pour le diplôme national de brevet (DNB), le même processus sera mis en place en seulement deux ans. Et c’est de nouveau en Asie-Pacifique qu’a été mené un test en grandeur réelle, à l’occasion de la session 2019 de l’examen de fin de troisième. Examen réussi !

    © AEFE
    Fermer X

    Dématérialisation de la correction du DNB : session de formation des personnels au lycée de Shanghai (mars 2019)

    © AEFE

    Composition avec un diplôme et une photo de la session de formation préparatoire à la dématérialisation organisée au Lycée français de Shanghai les 12 et 13 mars 2019.

    L’AEFE continue d’innover. Les établissements de la zone Asie-Pacifique de son réseau scolaire mondial et l’académie de Montpellier, partenaire pour les examens, ont appliqué au DNB le processus de dématérialisation de la correction des copies. En s’appuyant sur l’expérience acquise pour le baccalauréat, l’AEFE s’engage ainsi dans une généralisation du dispositif en seulement deux ans, alors que cela concernera un plus grand nombre d’élèves que pour le baccalauréat (environ 25 000 candidats au DNB contre 17 000 pour le baccalauréat actuellement dans le réseau).

    Toujours accompagnées par la société EXATECH et sa solution logicielle VIATIQUE, les équipes de l’AEFE se sont donc préparées au cours de l’année afin de déployer le parc de scanners mais aussi former les gestionnaires d’examen ainsi que les enseignants correcteurs et les jurys d’examen aux procédures numériques.

    C’est le Lycée français de Shanghai qui a accueilli, courant mars, une session de formation pour les personnels concernés. Sa proviseure, Anne-Sophie Gouix, et son adjointe, Christine Guitton, ont piloté avec grande satisfaction ce stage pendant lequel le directeur de l’AEFE, pour marquer l’importance de cette mission probatoire, a d’ailleurs fait une intervention en visio-conférence. « Mes collègues qui expérimentent déjà la dématérialisation pour la correction du baccalauréat ne se verraient plus revenir en arrière ! Nous sommes absolument ravis que, désormais, les copies du DNB ne soient plus étiquetées avec des autocollants et massicotées et que tous les examens puissent suivre finalement une ligne de conduite cohérente. » a alors confié Mme Gouix à M. Brochet lors de leurs échanges.
     
    Écouter un extrait des propos du directeur de l’AEFE aux participants de la session de formation :

    Le directeur de l'AEFE (à gauche) pendant la visioconférence
    Depuis son bureau à Paris le 13 mars 2019, le directeur de l'AEFE, Olivier Brochet, accompagné par Sébastien Mourot du service pédagogique, s'adresse par visioconférence aux participants de la formation organisée au Lycée français de Shanghai pour préparer des personnels aux opérations de dématérialisation. © AEFE

    Quelques données sur la première mise en place de la correction "tout numérique" de copies du DNB :

    • 16 pays dans la zone Asie-Pacifique du réseau de l’AEFE,
    • 23 centres d’examen
    • 1 160 élèves
    • 5 832 copies
    • 180 correcteurs
    10/07/2019
    Actualité
    Ne pas afficher la date de publication ou la date de mise à jour: 
    0
    Présentation avec chapitres: 
    0
    Présentation en liste de logos: 
    0


  • Édition 2018-2019 du programme d’échanges scolaires ADN-AEFE : des élèves de seconde explorent le monde
    Vie scolaire
    09/07/2019

    Deux élèves, deux lycées, deux pays, une expérience… En 2019, 502 élèves de seconde issus de 105 établissements du réseau AEFE et de sept lycées en France sont partis à la découverte d’un nouvel environnement scolaire, culturel et linguistique. Un beau succès pour ce dispositif d’échanges scolaires déployé cette année à l’échelle mondiale.

    Fermer X

    ADN-AEFE - visuel actu bilan édition 2018-2019

    L’esprit d’ouverture et le goût de l’échange font partie de la marque de fabrique des lycées français du monde. En écho à ces valeurs partagées dans le réseau mondial AEFE, le programme ADN-AEFE  a été lancé en 2017-2018. D’abord à titre expérimental avec quelques établissements pilotes, puis à l’échelle mondiale du réseau dès 2018-2019 pour tous les établissements volontaires. Avec ce dispositif, des élèves de seconde ont la possibilité de suivre leur scolarité pendant quelques semaines dans un autre établissement, situé dans un pays différent.
     
    En s’immergeant pendant plusieurs semaines dans un nouvel environnement familial, scolaire et culturel, les élèves enrichissent leur parcours éducatif tout en bénéficiant d’une continuité dans les apprentissages. En solo, les élèves du binôme se croisent. En duo, ils sont ensemble dans la famille et le lycée de l'un puis de l'autre.

    ADN-AEFE, le premier programme d’échanges scolaires informatisé déployé à l’échelle mondiale

    Le programme ADN-AEFE est donc entré dans une première phase de mondialisation en 2018-2019, en s’appuyant sur la plateforme AGORA MONDE. Déjà dédiée aux échanges entre jeunes sur leurs parcours de formation, la plateforme est devenue support du dispositif ADN-AEFE : les candidatures y sont saisies, les propositions de binômes constituées, les modèles de documents (convention entre deux établissements...) mis à disposition et les témoignages publiés.
     
    Afin de proposer l’échange le plus adapté à chaque profil, le système de génération automatique des binômes de la plateforme AGORA MONDE a associé les candidats selon leurs vœux de destination, le type d’échange souhaité, leurs habitudes de vie et leurs loisirs.
     
    Planifiée sur deux ans, la mondialisation du programme ADN-AEFE n’est pas finie. L’ambition pour l’édition 2020 est de rassembler 150 établissements du réseau AEFE, d’intégrer au dispositif davantage de lycées en France et de permettre à 1000 élèves de seconde d’effectuer un échange durant l’année scolaire. L’ensemble des établissements participants cette année a déjà formulé le souhait de prendre part à la prochaine édition.

    Bilan de la première phase de mondialisation

    Infographie Bilan de l'édition 2018-2019 du programme ADN-AEFE : phase 1 de la mondialisation

    Télécharger l'infographie dans son intégralité

    Infographie bilan de l'édition 2018-2019 du programme ADN-AEFE : phase 1 de la mondialisation
    Témoignages

    Podcasts de la web radio du lycée Stendhal à Milan

    Écoutez l’émission « D’un lycée à l’autre avec le programme ADN-AEFE »

    Écoutez l’émission « Mobilité scolaire ADN-AEFE : portraits et attentes »

    Aïda et Thao à Hanoi

    Ali à Amman

    Sarah à Istanbul

    Matias et Bastien à Douala

    Noa et Barbara à Santiago

    Luis à Sydney

    09/07/2019
    Actualité
    Ne pas afficher la date de publication ou la date de mise à jour: 
    0
    Présentation avec chapitres: 
    1
    Présentation en liste de logos: 
    0
    Format de la vignette pour une mise à la une: 
    Mise en Une moyenne


  • Retour sur les Jeux internationaux de la jeunesse 2019, magnifiquement accueillis au Liban
    Sport
    03/07/2019

    L’esprit des JIJ ‒ esprit d'équipe, de dépassement, de découverte et d’échanges ‒ était de nouveau au rendez-vous pour la 9e édition des Jeux internationaux de la jeunesse. Une édition « spéciale francophonie » organisée au Liban du 19 au 24 juin 2019. Plusieurs lycées français de Beyrouth et des environs de la capitale libanaise ont allié leurs forces et leur inventivité pour accueillir 57 équipes mixtes (chacune étant constituée de six lycéens et lycéennes en classe de seconde), venues de 36 pays, et pour leur faire vivre le plus grand événement de sport scolaire international et francophone.

    © AEFE
    Fermer X

    JIJ 2019 : cérémonie d’ouverture

    © AEFE

    Le 19 juin 2019, c’est à la Résidence des Pins, à Beyrouth, que s’est déroulée la cérémonie d’ouverture de la 9e édition des Jeux internationaux de la jeunesse. Sur la scène, de gauche à droite : Olivier Brochet, directeur de l’AEFE, Jackie Chamoun Karembeu, skieuse internationale libanaise, marraine de cette 9e édition, Bruno Foucher, ambassadeur de France au Liban et hôte de la cérémonie, et Nathalie Costantini, directrice de l’UNSS. © AEFE

    Un maître-mot, l'entraide : cette année encore, la magie de "l’esprit JIJ" a opéré. Ici, lors du défi culturel, les équipes, initialement opposées, n’ont pas hésité à partager des réponses, galvanisées par la joie de partager une épreuve sur le site historique et exceptionnel de Faqra. © AEFE

    57 équipes issues de 36 pays : un record de participation pour cette 9e édition des JIJ au Liban. © AEFE

    Chaque équipe est constituées de six élèves, filles et garçons, scolarisés en classe de seconde dans des établissements de France et du réseau des lycées français du monde. Ici, un binôme à l'arrivée de la course d'obstacles. © AEFE

    Première épreuve au programme : une course d’obstacles en pleine nature originale, la "mountain run". © AEFE

    Dans le décor époustouflant de la région de Faqra, les épreuves d’escalade, de tir à l’arc, et du défi culturel attendaient les participants. © AEFE

    Le pont naturel de Faqra a été le magnifique décor des épreuves d’escalade. Ici, Olivier Brochet, directeur de l’AEFE, se lance dans l’impressionnante descente en rappel. © AEFE

    La ville de Byblos a accueilli l’épreuve de la course d’orientation. L’occasion de rencontres et d’échanges entre des représentants de l’AEFE et de l'UNSS et des représentants des autorités locales. © AEFE

    Après les départs des équipes d’élèves, c’est au tour des professeurs d’éducation physique et sportive de se lancer sur l’épreuve "Mountain Run", un moment convivial immortalisé en photo sur l’obstacle du filet à grimper. © AEFE

    24 jeunes reporters internationaux (JRI) représentants six établissements du réseau d'enseignement français au Liban ont couvert l'événement. Ici, Karl et Charbel ont commenté en direct radio la finale de l’épreuve de basket. © AEFE

    Sur le site archéologique de Faqra, les équipes, accompagnées d’un guide et d’un professeur d’histoire-géographie du collège Saint-Joseph d’Antoura, ont parcouru les ruines romaines afin de trouver les indices pour répondre aux questions posées sur l’histoire et l'environnement du Liban. Un moment exceptionnel au cœur d'un site d'exception ! © AEFE

    Sur le "terrain", la solidarité et le partage sont à l'honneur. L’événement est aussi un temps fort de formation des élèves au rôle de "jeunes officiels" (ici jeunes organisateurs), qui encadrent, soutiennent et encouragent les sportifs dans chaque épreuve. © AEFE

    Parmi les épreuves au programme : l’aquathlon, qui consiste à enchaîner un parcours de natation et un parcours de course à pied. © AEFE

    Le 23 juin 2019, la cérémonie de clôture de cette 9e édition s’est déroulée au collège Saint-Joseph d’Antoura. Sur la scène, la chorale réunissant des élèves du Collège protestant français, du Grand Lycée franco-libanais et du Lycée franco-libanais Verdun de Beyrouth, qui ont chanté les hymnes libanais et des JIJ en trois langues. © AEFE

    Jamais les JEUX INTERNATIONAUX DE LA JEUNESSE n’ont aussi bien porté leur nom…

    JEUX…

    Tout d’abord parce que les activités sportives et culturelles, très diverses, ont été appréciées par tous les participants qui se sont impliqués avec enthousiasme. Les épreuves, très disputées, se sont déroulées  dans un excellent esprit, où solidarité, complicité et convivialité se sont accordées.

    Journée "montagne" » dans la région de Faqra

    Mountain run et tir à l’arc dans une station de ski, défis culturels dans les ruines romaines, escalade et descente en rappel dans un décor époustouflant.

    Journée "urbaine" dans plusieurs établissements de Beyrouth

    Tournoi de basket-ball et de cross training au Collège protestant français, au Collège international et au Grand Lycée franco-libanais de Beyrouth.

    Journée "pinède" à Jamhour

    Au collège Notre-Dame-de-Jamhour : aquathlon dans la piscine et la pinède, touch rugby sur le stade.

    Journée "mer" à Byblos

    Hala’ La Wein (parcours d’orientation) dans la vieille ville de Byblos (Jbeil) et dans les ruines antiques qui a permis à toutes les équipes de retracer l’histoire de la ville et plus largement du Liban. Détente dans un parc nautique.

    INTERNATIONAUX…

    Record de participation battu avec 57 équipes issues de 36 pays. Les vidéos des délégations « Dansez les JIJ » ont fait faire un tour du monde aux spectateurs (« palme d’or » au Lycée français de Vienne). La soirée des pays a également permis de faire une belle démonstration de diversité et d’interculturalité.

    JEUNESSE…

    Pas moins de 342 sportifs, 70 jeunes organisateurs et 24 jeunes reporters internationaux (JRI) de 15 ou 16 ans, sans compter les supporters et les jeunes choristes et danseurs qui ont participé aux moments solennels.

    Voir le clip récapitulatif :

    Une grande réussite

    De la cérémonie d’ouverture à la Résidence des Pins, résidence de l’ambassadeur de France à Beyrouth, jusqu’à la magnifique cérémonie de clôture au collège Saint-Joseph d’Antoura, cette 9e édition des JIJ a été une grande réussite. Tout s’est merveilleusement déroulé dans ce Liban, terre d’accueil généreuse et terre de francophonie qui compte une quarantaine d’établissements d’enseignement français.

    Ce succès est dû :

    • au sens de l’engagement des élèves mais également à celui des enseignants et enseignantes d’EPS du monde entier et du très dynamique comité d’organisation  inter-établissement,
    • à l’accueil particulièrement chaleureux que les autorités locales ont réservé aux JIJ,
    • au soutien apporté par l’ambassadeur de France Bruno Foucher et ses équipes,
    • à l’implication des deux partenaires fondateurs des JIJ, l’AEFE et l’UNSS, dont les plus hauts responsables, Olivier Brochet et Nathalie Costantini, étaient présents,
    • aux témoignages d’amitié du parrain et de la marraine de l’événement, le basketteur Rudy Gobert, élu meilleur défenseur de la NBA pour la deuxième année consécutive, qui a adressé un message vidéo, et Jackie Chamoun Karembeu, ancienne championne de ski, qui a suivi les épreuves, notamment d’escalade.

    Coup de chapeau également à l’équipes des 24 jeunes reporters internationaux (#JRIaefe) ! Grâce à ces élèves et à leurs encadrant, les cinq jours de compétition et de rencontres ont été couverts via des articles, photos, vidéos, podcast radio et autres lives que les familles et camarades des participants et de nombreux autres internautes ont suivis assidument sur :

    Aperçus en images des productions des JRI :

    Quelques résultats et perspectives…

    Le « tiercé gagnant » a été cette année :

    • 1er Collège Saint-Joseph d’Antoura (Liban)
    • 2e Lycée français de Singapour
    • 3e Lycée Descartes de Rabat (Maroc)

    Le palmarès complet est à découvrir sur le site des JIJ.
     
    À quelques points des premiers, la délégation qui arrive 4e est celle du lycée qui sera l’hôte des prochains JIJ…
     
    Pour leur 10e édition en 2020, année des 30 ans de l’AEFE, les JIJ se dérouleront pour la première fois sur le continent nord-américain, à Chicago.
     

    03/07/2019
    Actualité
    Ne pas afficher la date de publication ou la date de mise à jour: 
    0
    Présentation avec chapitres: 
    1
    Présentation en liste de logos: 
    0


  • De nombreux lycées de la zone Amérique latine Sud représentés à la conférence "Modèle des Nations unies" MNU Santiago 2019
    Etablissement: 
    Lycée Antoine-de-Saint-Exupéry


  • Ambitieux projet d'éducation au développement durable, comprenant un partenariat avec une association et des échanges avec des écoles locales
    Etablissement: 
    Lycée Paul-Valéry


  • Cérémonie au Quai d'Orsay en l'honneur des boursiers Excellence-Major de la promotion 2014-2019
    Anciens élèves
    24/06/2019

    Au Quai d’Orsay le 17 juin 2019, en présence du secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne, s’est déroulée la réception d’hommage aux anciens élèves des lycées français du monde qui ont été boursiers Excellence-Major pendant cinq années d’études dans l’enseignement supérieur français... De brillants étudiants biculturels qui constituent un vivier de talents pour les entreprises tournées vers l’international. Parmi ces entreprises, le groupe TOTAL, signataire d'une convention avec l'AEFE pour financer cinq bourses Excellence-Major supplémentaires dès la rentrée prochaine. Retour en images sur la soirée…

    © AEFE
    Fermer X

    BEM 2019 : photographie de promotion 2014-2019 agitant les écharpes

    © AEFE

    Une cérémonie à la fois conviviale et solennelle

    « On se sent considéré »... a confié l'un des boursiers Excellence-Major réunis au Quai d'Orsay, le 17 juin 2019, et remerciés par le secrétaire d'État Jean-Baptiste Lemoyne pour avoir fait « le choix de la France ».
    Aperçu en images d'une soirée mettant à l'honneur les valeurs d'excellence, de diversité et d'ouverture  incarnées par les boursiers Excellence-Major de l'AEFE...

    Les boursiers Excellence-Major : des profils appréciés des entreprises

    La cérémonie de sortie des « 5e années » de la bourse Excellence-Major a été l'occasion de mettre l'accent sur la qualité du profil des boursiers Excellence-Major pour les entreprises tournées vers l’international. La cérémonie a notamment été marquée par une signature de convention de partenariat avec le groupe TOTAL qui s'est engagé à accompagner cinq étudiantes scientifiques et à financer leur bourse pendant cinq ans.

    Allocution de Jean-Baptiste Lemoyne

    Hôte particulièrement chaleureux des boursiers Excellence-Major, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères,  a commencé son allocution par ces mots : « Les stars ce soir, c'est vous. On est très heureux de vous accueillir ici au Quai d'Orsay, cette maison de la France qui rayonne ».

    Allocution de Olivier Brochet

    « Vous illustrez à la fois l'attractivité de notre culture et de notre modèle éducatif, par le choix qu'ont fait vos familles d'une éducation à la française, l'universalité de notre réseau, par la diversité de vos nationalités et de vos pays d'origine, la qualité de nos établissements, par l'excellence de vos parcours, et l'ouverture internationale de notre enseignement supérieur enfin, par votre volonté de rejoindre la France après le baccalauréat » a notamment déclaré Olivier Brochet.

    Table ronde : Les talents à l’international, un atout pour le développement des entreprises françaises

    Table ronde avec (de gauche à droite à l'image) :

    > Marine ELGRICHI, ancienne élève du lycée Lyautey de Casablanca, fondatrice et présidente de la société de conseil MAZAGAN,
    > Bernadette BAUDIER, secrétaire générale de la branche exploration et production, TOTAL, signataire au nom de son groupe d'une convention de partenariat avec l'AEFE pour parrainer cinq boursières Excellence-Major et financer leurs bourses pendant cinq ans,
    > Line RIFAI, ancienne élève du Collège protestant français de Beyrouth & boursière Excellence-Major, journaliste à FRANCE 24 et animatrice des débats,
    > Dominique TCHIMBAKALA, ancienne élève du lycée Saint-Exupéry de Brazzaville, journaliste à TV5MONDE, présidente de l’association des anciens élèves UNION-ALFM,
    > Frédéric ROSSI, directeur général délégué export, BUSINESS FRANCE.

    24/06/2019
    Actualité
    Ne pas afficher la date de publication ou la date de mise à jour: 
    0
    Présentation avec chapitres: 
    1
    Présentation en liste de logos: 
    0


Vous ête ici: AEFE Actus. AEFE AEFE